Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Juste une ombre

Karine Giebel

Editions Fleuve noir

502 pages

 

9782265096493

 

Tu te croyais forte. Invincible. Installée sur ton piédestal, tu imaginais pouvoir régenter le monde. Tu manipules ? Tu deviendras une proie. Tu domines ? Tu deviendras une esclave. Tu mènes une vie normale, banale, plutôt enviable. Tu as su t'imposer dans ce monde, y trouver ta place. Et puis un jour... Un jour, tu te retournes et tu vois une ombre derrière toi. À partir de ce jour-là, elle te poursuit. Sans relâche. Juste une ombre. Sans visage, sans nom, sans mobile déclaré. On te suit dans la rue, on ouvre ton courrier, on ferme tes fenêtres. On t'observe jusque dans les moments les plus intimes. Les flics te conseillent d'aller consulter un psychiatre. Tes amis s'écartent de toi. Personne ne te comprend, personne ne peut t'aider. Tu es seule. Et l'ombre est toujours là. Dans ta vie, dans ton dos. Ou seulement dans ta tête ? Le temps que tu comprennes, il sera peut-être trop tard... Tu commandes ? Apprends l'obéissance. Tu méprises ? Apprends le respect. Tu veux vivre ? Meurs en silence...

 

Mon avis :Vous ne connaissez pas Karine Giebel ? vous n'avez jamais lu cette auteur ? mais c'est une véritable hérésie .. dans son dernier livre, elle nous livre une histoire diabolique et complétement délirante où elle nous fait toucher la folie. Je me suis régalée et je dois dire qu'avec ce thriller, elle atteint les sommets. Un coup de coeur, j'ai adoré. 

 

Cloé, c'est la working girl, ambicieuse jusqu'au bout des doigts, prête à vous croquer dès votre moindre faux pas. Elle la veut absolument cette place de DG et je peux vous dire qu'elle va vous écraser, vous broyer si vous restez sur son passage. Pourtant cette machine bien huilée va s'enrayer le jour où elle est agressée dans la rue; depuis, une ombre l'observe et la piste constamment. Pour Cloé c'est une lente descente en enfer et tout doucement elle sombre dans la folie.

 

Alexandre Gomez est commissaire de police et flirte tous les jours avec la mort, il essaye de se bruler les ailes pour oublier que sa femme est en train de mourir d'un cancer. Chaque soir, il rentre chez lui, dort dans son fauteuil au chevet de son lit et attend la fin. Mais à trop vouloir cotoyer la mort, il entraine son coéquipier dans une sale affaire, écrasé par des malfaiteurs, il est aujourd'hui à l'hopital entre la vie et la mort.

 

Deux êtres qui vont finir par se rencontrer, Cloé traine sa folie et tout le monde semble penser qu'elle devient complétement paranoïaque. Elle est folle, agressive et sombre dans l'alcool, les cocktails de médoc .. puis un jour elle croise Alexandre.

 

C'est véritablement le thriller psychologique pas de sang, pas de scéne de boucherie mais c'est d'une violence inouie, une tension tout le long du livre vraiment palpable, c'est l'histoire d'une proie et d'un chasseur.

Vous tournez les pages en vous demandant jusqu'où cela va aller et je peux vous dire que c'est droit dans le mur, c'est une véritable torture.Des chapitres courts avec une écriture qui claque, pas le temps de reprendre son souffle, c'est véritablement angoissant. Puis une fin terrible ... un thriller de 500 pages, vous allez devenir accro.

 

Décidément Karine Giebel devient pour moi un auteur incontournable du thriller français et je ne manquerai pour rien au monde son prochain livre. Mes préférés : "Les morsures de l'ombre" (non chroniqué) et "Meutres pour rédemption". J'avais bien aimé "Terminus Elicius" et "Chiens de sang", il me manque plus qu'a lire "Jusqu'à ce que la mort nous unisse"

 

 Un-mot-des-titres   77158541 p 27/12

 

9782266207980  9782265092051

 

Tag(s) : #Mes lectures 2013, #Thriller, #Karine Giebel