Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Froid mortel de Johan Theorin

Froid mortel

Johan Theorin

Editions Albin Michel

442 pages

À Valla, en Suède, La Clairière n'est pas une école comme les autres : installée à côté d'une clinique de psychiatrie judiciaire où sont internés des criminels fous et dangereux, elle permet à leurs enfants de rester en contact - limité et étroitement surveillé - avec eux. Jan Hauger n'est pas non plus un éducateur comme les autres. Il n'a jamais raconté à personne comment s'était terminée une sortie en forêt avec d'anciens élèves, neuf ans plus tôt... ni pourquoi il a vraiment accepté le job. Il n'est d'ailleurs pas le seul à porter des secrets lourds de conséquence...

Mon avis : Deuxième livre que je lis de Johan Theorin,, après "L'écho des morts" que j'avais bien aimé, j'ai voulu tenter son thriller psychologique, j'ai passé un agréable moment et j'ai été véritablement surprise et complètement bluffée par la fin.

Hans Hauger est éducateur à la maternelle, c'est un jeune homme assez renfermé. Un jour, il répond à une annonce pour aller s'occuper d'une pseudo crèche attenante à un asile psychiatrique qui accueille les enfants des détenus. Il est d'autant plus intéressé qu'il espère pouvoir rentrer en contact avec une amie qu' il a connue dans son enfance et qui semble être internée à "Sainte Barge" : Rami.

Un livre sur les méandres de l'enfance, les brimades, les tortures psychologiques, la fascination des tueurs en série, les envies de vengeance, les manipulations. Tout au long du livre, on comprend bien que Hans nous cache quelque chose de tragique et de dramatique et qu'il se trame des choses pas très nettes, il y a beaucoup trop de secrets cachés.

Un thriller tortueux, Jan Hauger nous entraîne dans ses souvenirs d'enfance, son passé douloureux brimé par des adolescents de son collège, sa rencontre avec Rami dans un hôpital psychiatrique. L'auteur nous délivre les fils de son intrigue, les explications arrivent au fur et à mesure des pages, jusqu'aux ultimes rebondissements qui m'ont laissée sur les fesses.

Tag(s) : #Mes lectures 2013, #Thriller, #Johan Theorin