Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le dernier hiver de Jean-Luc Marcastel

Le dernier hiver

Jean-Luc Marcastel

Editions Black Moon

441 pages

2 035, 31º C en-dessous de 0. Depuis des années, le Crépuscule baigne Aurillac dans un ciel de sang. L'Hiver s'est installé, un hiver éternel qui dévore les terres et fige l'océan dans la banquise. La Malesève, cette armée de pins monstrueux, a mis à genoux la civilisation. Alors, devant la fin d'un monde, que reste-t-il d'autre que l'amour ? L'amour qui va pousser Johan à braver le froid et les pins pour retrouver sa bien-aimée, l'amour qui va pousser son frère, Théo, à lui ouvrir la voie, l'amour toujours qui incitera Khalid et la jolie Fanie à tout laisser derrière eux pour les suivre. L'amour est-il assez fort pour triompher de la Malesève et de ce qu'elle a fait des hommes ?

Mon avis : J'aime beaucoup les livres post-apocalyptique et j'avais très envie de faire la connaissance de cet auteur, d'ailleurs je remercie Belledenuit pour le prêt de ce livre.

Une période glaciaire s'est installée sur la France et une végétation faite de pins dévore les hameaux, les villes. Avec l'avancée de la "Malesève", l'armée déménage les habitants et les installe dans les grandes villes. Léa quitte Aurillac avec ses parents, en laissant Johan mais l'amour va être plus fort et ce dernier décide de partir la retrouver à Bergerac en compagnie de Théo son frère et Fanie et Khalid ses amis.

Un voyage fantastique qui n'est pas de tout repos, les héros vont affronter bien des périls. Les pins vampires envahissent la civilisation et boivent le sang des humains, il fait très froid, les rivières sont gelées et les habitants deviennent très étranges. Ils sont pris d'une frénésie de domination du monde et ils veulent tous s'emparer du pouvoir vaquant.

Une histoire noire, on ne voit qu'un soleil rougeoyant, de sombres forêts denses et effrayantes. J'ai bien aimé la double personnalité de Johan/Corbeau son double froid et intraitable.

Malheureusement, je ne suis jamais arrivée à rentrer dans ce roman pourtant j'ai trouvé l'histoire très intéressante mais l'écriture de l'auteur m'a fortement déplu, j'étais à coté du livre. Le style d'écriture de l'auteur manque cruellement de spontanéité. Les descriptions, les métaphores plombent l'histoire et l'action, je me suis considérablement ennuyée. Une fin qui ne m'a pas non plus convaincue.

Tag(s) : #Mes lectures 2013, #Jeunesse, #Fantastique, #Jean-Luc Marcastel