Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Zola Jackson

Gilles Leroy

Editions Mercure

140 pages

 

9782715228740

 

Août 2005, delta du Mississippi : l'ouragan Katrina s'abat sur La Nouvelle-Orléans. Les digues cèdent sur le lac Pontchartrain et les quartiers modestes sont engloutis. La catastrophe touche de plein fouet la communauté noire. Tandis que ses voisins attendent des secours qui mettront des jours à arriver, l'institutrice Zola Jackson s'organise chez elle pour sa survie. L'eau continue de monter, inexorablement. Du ciel, les hélicoptères des télévisions filment la mort en direct. Réfugiée dans le grenier avec sa chienne Lady, Zola n'a peut-être pas dit son dernier mot. Sous la plume de Gilles Leroy, Zola Jackson, femme de trempe et mère émouvante, rejoint le cercle des grandes héroïnes romanesques.

 

Mon avis : Quelle déception !!!! pourtant je n'avais entendu dire que du bien de ce livre et surtout qu'il était mieux que le livre de Laurent Gaudé "Ouragan" et bien pour moi ce n'est pas le cas. Je me suis ennuyée, je n'ai jamais pu avoir de compassion pour cette femme que j'ai trouvée froide, sans coeur et aussi raciste.

 

Je n'ai pas trouvé que Zola était une femme ou une mère émouvante, je l'ai trouvée dure et les seuls sentiments qu'elle parait éprouver sont pour son chien . C'est un être qui vit dans le passé : de son mari, de son enfant et de son travail. Une chose est sure c'est que Zola Jackson n'a pas eu une vie facile. C'est une fille mère, son enfant homosexuel meurt très jeune. Institutrice, elle sombre peu à peu dans la boisson et son employeur la met  à mi-temps.

On ne peut pas lui enlever que c'est quand même une femme courageuse qui essaye de rester chez elle surtout pour préserver ses souvenirs.

 

Je n'ai pas aimé  l'écriture que j'ai trouvé hachée pourtant les allées et retours dans le passé ne m'ont pas dérangée. J'ai préféré Alabama Song de cet auteur même si j'ai retrouvé le même style souvent un peu confus dans l'écriture.

 

Gilles Leroy nous dépeint une Amérique débordée par les événements qui n'a jamais pu faire front face à cette catastrophe et j'aurais aimé que cette partie soit plus développée. Des secours débordés, des stars inefficaces, un président absent.

 

Finalement c'est surtout la vie de Zola Jackson qui nous est racontée, je pensais lire plus un livre romancé sur l'ouragan Katrina. Un roman pas vraiment joyeux, c'est triste et bien loin de l'idée que je m'en faisais.  Un peu déçue même beaucoup.

 

 

Extraits :

 

"Les corps flottent sur le ventre, tous sans exception. Et tous ont les bras en croix, telles des outres chrétiennes. Parfois, sur le dos d'un corps, on discerne un rat embarqué. Un rat croisiére . C'est formidable

 

                                                            **********

 

"Certains prient, à l'heure qu'il est. Je ne peux pas. Je ne peux plus. Je vomirais si je me remettais à prier. Et puis ... quelle faveur, quel sursis demander au Ciel ? Le ciel, c'est juste ce qui nous tombe sur la gueule.

 

                                                            ***********

 

"Le président  viendrait par les airs nous sauver. C'est le bon dieu, au moins. Vous avez ce genre de messis, vous, dans la république des chiens ? Vous faites les mêmes conneries que nous ? vous êtes quoi, dans vos choix de soumission : plutôt tendance Dingo, Snoopy ou Droopy ? Bush J. arrive !!! Hosanna, au plus haut des cieux."

Tag(s) : #Mes lectures 2010, #Contemporain, #Gilles Leroy