Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Totally Killer

Greg Olear

Editions Gaillmaster

300 pages

 

9782351780404

 

New York, 1991.
La belle et ambitieuse Taylor Schmidt, fraîchement diplômée d'une université du Missouri, débarque dans la Grosse Pomme à la recherche d'un job et du grand amour. Crise économique oblige, elle erre de bureau de placement en bureau de placement, jusqu'à ce qu'une mystérieuse agence lui propose "le job pour lequel on tuerait". Deux jours plus tard, Taylor se retrouve jeune éditrice d'une maison d'édition new-yorkaise et découvre avec effroi le prix à payer : elle va effectivement devoir assassiner quelqu'un.
Théorie du complot et culture pop se mélangent dans ce roman politiquement incorrect à l'humour noir décapant qui tient à la fois de la satire grinçante et du thriller paranoïaque. "Totally Killer" est le premier roman brillant et palpitant de toute une génération.

 

Mon avis : Des éditions Gaillmaster j'ai lu "Little bird" de Craig Johnson, j'avais été attirée par le lieu où se situait l'action dans le Wyoming près d'une réserve Cheyenne mais je n'avais pas du tout aimé ce thriller que j'avais trouvé soporiphique, lent, mou, vraiment ennuyeux.

Donc j'ai voulu retenter l'expérience car j'ai trouvé le couverture de "Totally Killer" superbe et bien m'en a pris car j'ai passé un bon moment de lecture avec ce thriller plutôt original.

 

Dans un premier temps, le petit point noir, qui n'en est pas forcément un mais bon j'ai trouvé cela quand même un peu génant pendant ma lecture c'est les renvois constants à l'année 1991aux Etats-Unis en matière de cinéma, de culture, de musique et de politique. J'ai vité été perduz car je ne connaissais pas la moitié des personnages et des références citées.

 

Todd Lander, plaqué par sa copine, se retrouve du jour au lendemain tout seul avec un appartement qu'il ne peut pas payer . Un ami, lui trouve une nouvelle colocataire c'est Taylor Schmidt. Une jeune femme magnifique mais sans emploi, il est tout de suite attiré. Il se met en quatre pour lui faciliter la vie et surtout lui trouver un emploi.

Taylor va d'entretien en entretien, jusqu'au jour où elle décroche le job de ses rêves dans l'édition via une société mystérieuse mais toute chose a un prix.

 

Nous suivons tour à tour cette fameuse entreprise, les démarches de Taylor, les doutes et les interrogations de Todd puis viennent les théories fumeuses d'Asher Krueg.

Les personnages deviennent fous, disjonctent jusqu'à la fin en totale adéquation avec le livre.

 

Un bon roman original, on est loin du thriller classique. A lire.

Tag(s) : #Mes lectures 2011, #Thriller, #Greg Olear