Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rue des voleurs

Mathias Enard

Editions Acte Sud

252 pages  

 

 

9782330012670

 

C'est un jeune Marocain de Tanger, un garçon sans histoire, un musulman passable, juste trop avide de liberté et d'épanouissement, dans une société peu libertaire. Au lycée, il a appris quelques bribes d'espagnol, mais assez de français pour se gaver de Série Noire. Il attend l'âge adulte en lorgnant les seins de sa cousine Meryem. C'est avec elle qu'il va "fauter", une fois et une seule. On les surprend : les coups pleuvent, le voici à la rue, sans foi ni loi.
Commence alors une dérive qui l'amènera à servir les textes, et les morts, de manières inattendues, à confronter ses cauchemars au réel, à tutoyer l'amour et les projets d'exil.
Dans "Rue des Voleurs", roman à vif et sur le vif, l'auteur de "Zone" retrouve son territoire hypersensible à l'heure du Printemps arabe et des révoltes indignées. Tandis que la Méditerranée s'embrase, l'Europe vacille. Il faut toute la jeunesse, toute la naïveté, toute l'énergie du jeune Tangérois pour traverser sans rebrousser chemin le champ de bataille. Parcours d'un combattant sans cause, "Rue des Voleurs" est porté par le rêve d'improbables apaisements, dans un avenir d'avance confisqué, qu'éclairent pourtant la compagnie des livres, l'amour de l'écrit et l'affirmation d'un humanisme arabe. 

 

Mon avis : En mars 2011, je m'étais attaquée au prix "Goncourt des lycéens" reçu par Mathias Enard pour  Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants et contre toute attente, j'avais passé un excellent moment de lecture donc quand j'ai vu qu'il sortait un autre livre, j'ai vraiment voulu me faire une autre idée de l'auteur. C'est chose faite et je n'ai pas été décue.

 

C'est le début du printemps arabe, la révolution du Jasmin en Tunisie, les manifs de la place Tarir en Egypte et Lakhdar jeune Marocain qui vit à Tanger pose un regard rempli d'espoir : l'europe, les filles, les minis jupes ... mais tout bascule le jour où il est pris en flagrant délit "d'amour" par ses parents. Comme les traditions sont encore très présentes dans le pays, son père le chasse

 

Après quelques divagations, son meilleur ami Bassam va lui trouver du travail à la mosquée en tant que libraire du Cheik Nouredine mais il va aussi faire la connaissance de Judit, une jeune espagnole et il va baser tous ses espoirs dans cet amour naissant. Il va vivre de petits boulots mais en attendant, il a toujours un regard tourné vers l'Europe.

 

J'ai vraiment passé un excellent moment de lecture, j'ai retrouvé la plume de l'auteur, le style, c'est très très bien écrit, nous allons suivre le récit de Lakhdar avec ses pensées, ses envies et surtout ses espoirs qui le font rêver de jours meilleurs. Vous ne saurez qu'à la fin ce qu'il est rééllement devenu. De l'attentat de Marrakech à la révolte des indignés en Espagne, en passant par la montée de l'intégrisme, Mathias Enard nous livre un roman d'actualité.

 

 

9782742793624 

Tag(s) : #Mes lectures 2012, #Contemporain, #Mathias Enard