Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profanation

Jussi Adler Olsen

Editions Albin Michel

533 pages

 

9782226241412

 

En 1987, le meurtre atroce d'un frère et d'une soeur avait défrayé la chronique. Malgré les soupçons pesant sur un groupe de lycéens d'une école privée de Copenhague, l'enquête s'était arrêtée, faute de preuves... Jusqu'à ce que neuf ans plus tard, l'un des garçons (le seul « pauvre » de la bande) s'accuse du crime. Affaire classée.
Pour une raison inexplicable, le dossier ressurgit soudain sur le bureau de l'inspecteur Carl Mørck, chef de la section V. Intrigué par les circonstances, l'inspecteur, toujours accompagné de son acolyte Assad, décide de reprendre l'enquête. Elle le mène sur la piste de l'énigmatique Kimmie, prostituée, voleuse, semi-clocharde, qui était alors la seule fille de la bande, et celle de trois hommes, les plus riches du Danemark...

 

Dans un premier temps, je tiens à remercier l'équipe de Babelio et Les Editions Albin Michel pour ce partenariat.

 

Mon avis : J'attendais ce livre comme le messie, j'avais tellement aimé le duo d'enquêteur dans le premier opus de cet auteur, qu'il me tardait de les retrouver et d'en savoir un peu plus sur le curieux Syrien Assad, l'assistant personnel de l'inspecteur Carl Morck, chef de la nouvelle section : le département V. 

 

Avec "Profanation", j'ai eu tout de suite l'impression de suivre un des meilleurs épisodes de "Cold Case". J'avais trouvé que "Miséricorde" manquait un peu d'action, l'histoire avait du mal à avancer du fait que l'on était quand même plus focalisé sur le duo qui faisait connaissance que sur l'histoire. Mais là, pas de doute, essai transformé, j'ai adoré.

 

Carl Morck, s'occupe toujours des affaires classées et un matin en arrivant au travail, il trouve sur son bureau, le dossier non élucidé du meurtre sordide d'un frère et d'une soeur en 1987. A l'époque, les soupçons se sont vite tournés vers une bande d'adolescents mais l'enquête est vite étouffée car ces jeunes gens sont des enfants de richissimes Danois.

 

Au fur et à mesure de l'enquête Carl Morck semble avoir péché du gros poissons car on cherche à lui mettre des bâtons dans les roues, à lui retirer l'enquête et à le discréditer mais c'est sans compter son acharnement légendaire.  Des pistes qui vont l'emmener dans la rue à la recherche d'une SDF, dans une animalerie qui vend des animaux exotiques, à de l'esclavage , à une clinique de chirurgie esthétique ...

 

En ce qui concerne nos deux personnages, Carl Morck, toujours aussi ronchon et désagréable, s'interroge encore sur son nouvel assistant ; mais là, pas de grandes révélations, nous en serons encore pour nos frais. L'arrivée d'une troisième personne aux bureaux de la section V va déranger l'inspecteur Morck car cacher le naturel, il revient au galop, il est toujours aussi désagréable et cynique.

 

De l'action, du rythme, un récit noir et sordide de vengeance avec des personnages infâmes et dérangeants. J'ai été happée dès les premières pages, la fin est terrible, à la hauteur des personnages. Vous allez toucher à la lie humaine.  Je me suis régalée d'un bout à l'autre et je n'attends qu'une chose : la suite.

Tag(s) : #Mes lectures 2012, #Thriller, #Jussi Adler Olsen