Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mother

Luc Lang

Editions Stock

300 pages

 

9782234064652

 

Voilà trois histoires qui se contaminent en ayant pour dessein de n’en dire qu’une. Cette histoire, c’est celle d’une Trinité constituée par Andrée, Robert et le fils. Ce fils raconte, de sa propre naissance à la mort de sa mère, la fabrication d’une espèce de famille qui tient bon en dépit des éclats, des égarements, des déroutes, grandioses. En dépit aussi des croyances et des visions d’Andrée. Car c’est elle, femme-volcan éprise de liberté, être tout en fureurs, qui trace la destinée commune. Le fils l’a vue en fuite, emportée par des amours imaginaires, puis, toujours, l’a vue revenir. Il l’a vue guérisseuse, médium, inspirée, mais aussi chanteuse de variétés, femme moderne et femme de tête, missionnée, insurrectionnelle et toujours entendue. Il l’a vue aimée par Robert, cet homme-rocher dont l’existence semée de deuils en fait pourtant la cheville ouvrière de cette étrange association familiale. Le fils n’a pas vu la chute finale, il aurait pu la prédire et entendre cette ritournelle, ce « Salut la compagnie ! » dont Andrée usait comme d’une menace, cette fois-ci bien réelle. Hanté par le sentiment de la tragédie imminente, Mother déploie, au présent et en trois axes, une trajectoire clanique autant que familiale toujours imprévisible, en livrant un portrait de la folie qui donne à l’écriture toute son énergie et sa nécessité, et dont souvent on s’arrache par la tendresse et un rire salvateur.

 

Mon avis : C'est en me balladant sur le blog d'Agathe que j'ai vu ce livre,son avis m'a vraiment donné envie de le lire. Puis je me suis rendue compte que j'avais déja lu un livre de cet auteur en 1998 !!! : "Mille six cent ventres", j'avais beaucoup aimé c'était l'histoire d'un cuisinier dans une prison.  Donc c'est avec un grand plaisir que j'ai démarré cette histoire mais elle me laisse un bilan assez mitigé.

 

Trois personnages, trois histoires mais le récit se base vraiment sur Andrée la mère, elle est complétement déjantée, mythomane, nymphomane enfin le pire cauchemar d'un enfant et d'un mari.

 

Nous allons la suivre sur les différentes étapes de sa vie, sa période végétarienne, sa ppèriode mystique, sa pèriode naturiste, sa pèriode voyance, sa pèriode naturopathe.

Puis elle devient médium, radiesthésiste, chanteuse. Elle quitte son mari pour des amours imaginaires avec des amants toujours très riches, très épris,.

Elle s'organise des vies merveilleuses, elle vit au milieu de cartons, toujours en partance pour une nouvelle vie, un nouveau déménagement ... C'est une femme épuisante pour son entourage et sa famille.

 

Ce qui m'a le plus dérangée, c'est le style de l'écriture assez dense où les dialogues sont insérés dans le récit, et l'écriture devient à la longue étouffante. C'est dommage car l'histoire reste drole.

 

Tag(s) : #Mes lectures 2012, #Contemporain, #Luc Lang