Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les morues

Titiou Lecoq

Editions Au diable vauvert

450 pages

 

9782846263474

 

C'est un roman qui commence comme cela : « Au début, il y a la sonnette – et la porte qui s’ouvre et se referme sans cesse. Des pas qui résonnent dans l’entrée. Et des embrassades, des « ah », des « oh ». T’es déjà arrivé ? J’croyais que tu finirais plus tard le taff. Ouais, mais finalement j’ai bien avancé. Hé, Antoine on va pas parler boulot ce soir, hein ? Ça serait de la provoc ! Un brouhaha généralisé. Des verres qui tintent. T’as apporté les bougies ? Non c’était à Ema de le faire. » Et c’est un roman qui commence aussi comme cela : « Depuis une dizaine de minutes, Ema gardait la tête obstinément levée vers la voûte. En suivant des yeux les courbes compliquées des arches gothiques de l’église, elle espérait éviter de pleurer. Mais d’une elle commençait à avoir sérieusement mal à la nuque et de deux il devenait évident qu’elle ne pourrait pas échapper aux larmes de circonstance. » C’est donc l’histoire des Morues, d’Emma et sa bande de copines, de ses amis, et, si l’on s’y arrête une minute, c’est le roman de comment on s’aime en France au début du XXIe siècle. Mais c’est davantage.

 

Mon avis : "Les morues", c'est une bande de filles. Elles se réunissent dans un bar où elles s'appliquent à écrire une chartre sur les façons de combattre l'inégalité entre les hommes et les femmes et gérer leurs problémes quotidiens. Elles sont trois copines : une descendante de Henri IV, une barmaide et une journaliste mais bientôt rejoints par Fred un copain. Le suicide de leur amie Charlotte va enrayer la mécanique bien huilée de leur petite vie.

 

On suit à travers ce livre, deux personnages Fred, qui est employé comme secrétaire et qui méne une vie banale mais on se rend vite compte que ce jeune homme est en fait un surdoué complétement à côté de ses pompes et en marge de la société et Emma qui n'aura de cesse d'enquêter sur la mort de sa meilleure amie jusqu'à en prendre son emploi.

 

Un livre d'actualité, on y parle de politique surtout de la décentralisation et des réseaux sociaux. Je dois dire que Fred m'a bien fait rire avec son compte Myspace et son unique ami !!! il crée un blog mais ne répond pas aux commentaires et devient complétement parano quand il comprend que son blog littéraire prend des proportions incroyables pour lui le but était de s'épencher en écrivant des textes et aussi de vider son mal être, pas d'avoir du succés. Quant à Emma, elle finit par passer pour folle quand son enquête devient l'obsession de sa vie.

 

Un polar chick/lit qui se laisse lire, je ne peux pas dire que c'est le livre de l'année mais j'ai passé un bon moment.  C'est un livre distrayant et amusant par contre le côté polar m'a peu interressé car la vie des personnages prend le dessus sur l'histoire.

 

Challenge Thriller

 

30/8

Tag(s) : #Mes lectures 2012, #Contemporain, #Titiou Lecoq