Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les cendres froides

Valentin Musso

Editions Les Nouveaux auteurs

360 pages

 

9782819500827.gif

 

Le drame, quand on commence à creuser le passé, c'est qu'il faut aller jusqu'au bout. 1999. A la mort de son grand-père, Aurélien Cochet découvre que celui-ci aurait travaillé durant la guerre dans un lebensborn, une maternité nazie accueillant des jeunes femmes enceintes de membres de la SS. Au même moment, dans un petit village de la Marne, une octogénaire sans histoire est retrouvée assassinée à la suite d'un cambriolage. Les gendarmes soupçonnent très vite une mise en scène, mais ils sont loin de se douter que cette retraitée est la victime indirecte, plus de cinquante ans après la fin de la guerre, de l'entreprise eugéniste nazie. Aidé par une jeune universitaire, Aurélien Cochet va tenter de lever le voile sur le passé de sa propre famille. Cambriolage, menaces, agression ... Rien ne l'empêchera de plonger au coeur d'un des programmes les plus mystérieux et les plus terrifiants du IIIe Reich. Quitte à mettre ceux qu'il aime en danger ...

Mon avis : Valentin Musso .. le frére du fameux Guillaume , dur nom de famille à porter. J'ai tout lu de Guillaume Musso et c'est un auteur que j'adore mais avec son frére, on est aux antipodes du genre tandis que l'un écrit des histoires un peu irréelles et  fantastiques, le frére fait plus dans le policier/thriller et je dois dire que c'est plutôt réussi. 

 

De nos jours, à la suite du coup de fil de sa soeur Anna, Aurélien apprend que son grand-père vient de faire une attaque à l'âge de 90 ans et que ses jours sont comptés. A son décés, Aurélien est chargé de vider sa maison d'Arvilliére et surtout de s'occuper de vendre toute la cinématographie de son aieul. Il fait une découverte surprenante  et vient à se demander qui était réellement cet homme.

Pendant ce temps une série d'agressions, de cambriolages secoue la région et ses environs jusqu'au meurtre d'une retraitée.

 

Dans ce livre, on est aussi à Paris en 1940, Elie Weiss, cherche par n'importe quel moyen à mettre à l'abri sa fille Rachel enceinte, les rafles de juif s'intensifient , il est  temps de prendre  des décisions et de faire jouer ses relations de médecin.

 

Un livre bien écrit et qui nous parle d'une partie de la guerre méconnue : les lebensborn. Aurélien découvre des secrets de famille et tente d'épauler sa soeur Anna dépressive et suicidaire. Il rencontre aussi Héloise qui prépare sa thése sur ces fameuses maternités allemandes qui ont vu le jour en France. Ces découvertes se feront dans la douleur et n'épargneront personne.

 

C'est facile et agréable à lire, l'écriture est fluide, le suspense constant même si je déplore un peu le manque d'action, de sang. J'ai trouvé que le rythme était plutôt lent  mais j'ai passé quand même un bon moment de lecture.J'ai d'ores et déja son premier livre dans ma PAL : "La ronde des innocents".

Tag(s) : #Mes lectures 2011, #Thriller, #Valentin Musso