Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le mardi sur son 31

 

 

C'est l'heure du rendez-vous de Les bavardages de Sophie

Tous les mardis vous ouvrez le livre que vous êtes en train de lire à la page 31 et vous choisissez une phrase.

Cette phrase doit être révélatrice de l'ambiance ou du style du roman.

Cela permet de parler rapidement de sa lecture du moment!

Si vous voulez participer, c'est par ICI

 

 

logo-mardi-31

 

Extrait p 31 :

 

Et une fois de plus, il put remercier le ciel de lui avoir donné l'esprit vif et les jambes alertes, bien qu'il ne fût même pas guéri des coups reçus et toujours contusionné des pieds à la tête.

 

Rose-Aimée T1 : La belle qui porte malheur de Béatrice Bottet

 

9782354501327.gif

 

San Francisco, mai 1851
Dans le saloon bruyant et enfumé bourré de chercheurs d’or, l’homme aux cheveux gris haussa la voix :
– J’ai quelque chose d’important à te demander...
Le jeune marin ouvrit bien grand ses oreilles.
– Es-tu capable de retrouver quelque chose à Paris ? demanda Garancher, fébrile, en lui mettant une main sur le bras. Et quelqu’un ?
– Ce que vous voulez, dit Martial Belleroche avec assurance. Et qui vous voulez.
– Alors je compte sur toi. Mais surtout, surtout... il faudra te méfier, fit Garancher d’une voix grave et lugubre sans s’expliquer davantage.
Il leva alors son verre et les deux hommes trinquèrent.

Paris, avril 1852
Fifi -Bout-d’Ficelle sourit au public et s’inclina. Tous les spectateurs sentirent leur cœur fondre. Tous sauf un. Le piano et le violon jouèrent un prélude d’une grande intensité dramatique. Fifi salua gracieusement en tenant sa robe à deux mains. Quelques applaudissements éclatèrent encore, vite rembarrés par des « chuuut » impatients. Et Fifi chanta la complainte de la fille qui portait malheur…


Merci d'avance à Belledenuit pour ce prêt

 

 

  Pour l'instant je suis dubitative, je ne peux pas dire que je suis réellement emballée .... à suivre 

 

Tag(s) : #Mes bla-bla