Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le lessiveur

Franz-Olivier Giesbert

Editions France Loisirs

298 pages

 

9782290021309

 

C'est l'histoire d'un tueur qui a décidé de débarrasser l'humanité de toutes les 'saletés' qui polluent l'atmosphère. Mais avant d'éliminer les gens sales, il faut au moins que leurs maisons soient propres. Alors, en attendant que ses victimes rentrent chez elles, il récure, il javellise, il lessive leur 'home sweet home'. Et prend soin ensuite de laisser les lieux des crimes immaculés. Du coup, la PJ de Marseille, qui ne peut trouver ses traces, le baptise 'le Lessiveur'. Le seul pépin, c'est que sur la liste des gens à lessiver, il a noté les grands noms de la mafia marseillaise. Entre autres, il y a 'l' Immortel'. Mais Charly Garlaban a reçu assez de balles dans le corps quelques années plus tôt pour refuser de se faire trucider par un fou du couteau et de la propreté. Alors, toujours en sifflotant des airs d'opéra italien, il va donner un petit coup de main à la délicieuse mais solitaire commissaire Sastre pour tenter de le retrouver...

 

Mon avis : Un lessiveur semble vouloir nettoyer Marseille de sa vermine et rendre justice aux victimes, il magne le couteau avec dextérité, professionnalisme, calme et détermination. C'est l'affolement chez les criminels, les mafieux et à la PJ aussi. Tous veulent mettre la main sur ce Robin des bois ultra monderne qui venge les victimes de personnes en vue, acquittées lors de leur procés.

 

On suit aussi une deuxième enquête: le meurtre d'un jeune enfant trouvé dans une décharge publique, une enquête menée par le commissaire Estoublon qui se rapprochant un peu trop de la vérite va s'y bruler les ailes. Il retrouve sa femme morte et égorgée et est instantanément accusé de l'homicide.

 

J'ai beaucoup aimé suivre le déroulement implacable du tueur, il rentre dans les maisons, trouve que ces personnes en vue sont de grands cochons, propres sur eux mais bien sales. Donc il récure, nettoie leur maison et les attend, les assomme, les attache pour leur faire avouer leur méfaits puis les égorge.

 

C'est une véritable course contre la montre même les mafieux semblent avoir attrapé peur même Charly Garbalan dit l'immortel se lit avec le commissaire Marie Sastre pour courir après le tueur. Deux enquêtes qui semblent aux antipodes mais qui vont se rapprocher

 

C'est facile à lire, il y a du ryhtme de l'action, de l'humour. C'est un thrilller comme je les aime noir et sanglant d'ailleurs assez violent par moment, ajouté à cela une fin surprenante et le tour est joué, j'ai passé un excellent moment.

 

Première rencontre avec l'auteur et rencontre fort concluante car je me suis régalée avec ce livre. Je me suis fait rouler dans la farine car je n'ai jamais pu trouver le tueur pourtant j'ai trouvé cela d'une grande logique quand j'ai tourné la dernière page. 

 

 

77158541 p 

20/12

Tag(s) : #Mes lectures 2012, #Thriller, #Franz-Olivier Giesbert