Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le contenu du silence

Lucia Etxebarria

Editions Heloîse d'Ormesson

398 pages

 

9782350871943 

 

Cela fait dix ans que Gabriel est sans nouvelles de sa soeur, Cordelia. Jusqu’au jour où il reçoit un sinistre appel : elle serait l’une des victimes présumées du suicide collectif de la secte Solaris à Ténérife. Délaissant les préparatifs de son mariage, il se rend aussitôt aux îles Canaries pour faire la lumière sur ce drame. Suspense psychologique sur fond de paysages séduisants des îles de l’Atlantique, Le Contenu du silence est un voyage intérieur au coeur des névroses et des peurs de chacun, une variation sur le mensonge et la trahison. Emblématique des personnages d’Etxebarria, Cordelia, vulnérable autant que fatale, absente omniprésente, se révélera le pivot d’une étrange constellation familiale. Oeuvre de maturité, ce roman envoûtant dénonce les techniques d’embrigadement des sectes et épingle l’aliénation que peut représenter la famille.

 

Mon avis : Gabriel n'est pas spécialement heureux. Un simple coup de fil va bouleverser sa vie, une mystérieuse jeune femme lui apprend que sa soeur Cordélia vient de disparaître. Une soeur qu'il n'a pas vue depuis dix ans, malgré les préparatifs de son mariage, un sentiment d'urgence le jette dans le premier avion en partance pour Les Canaries.

 

Sur place il va faire la connaissance d'Héléna, l'amie de Cordelia et là ce n'est pas dix ans de vie qui vont remonter à la surface mais bien un retour sur son enfance, ses parents, ses oncles, ses tantes et ses sentiments ambigüs qui semblent  le lier irrésistiblement à sa soeur.  Pourquoi Cordélia est-elle venue sur ces îles espagnoles.

 

J'ai beaucoup aimé le début, Gabriel arrive à Teneriffe et apprend que sa soeur a peut-être été victime d'un suicide collectif mais comme son corps n'a pas été retrouvé, il garde l'infime espoir qu'elle ait pu retrouver toute sa lucidité avant de se jeter dans la mer avec tous les autres adeptes de la secte : Thule Solaris.

 

Là où j'ai été déçue, c'est que je m'attendais à un livre qui nous immerge vraiment dans le domaine des sectes et finalement il y a toute une partie historique plus ou moins fictive, un peu longue liée à la seconde guerre mondiale. Par contre, j'ai été complètement captivée avec l'histoire de Virgilio et par les techniques d'embrigadement des sectes : aliénation mentale par la perte du sommeil, paranoïa, lavage de cerveau, la flagélation  ... c'est hallucinant.

 

Une histoire une peu longue, le cheminement de Gabrielle pour retrouver sa soeur est aussi une introspection, un retour sur son enfance. Il se retourne souvent sur ses relations et ses conflits avec une soeur fragile et névrosée et le bien fondé de son futur mariage. Les 150 dernières pages sont quand même tout simplement captivantes.

Tag(s) : #Mes lectures 2012, #Contemporain, #Lucia Etxebarria