Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le clan des Otori T1 :

Le silence du rossignol

Lian Hearn

Editions folio

370 pages

 

9782070302581

 

Dans sa forteresse d’Inuyama, l’impitoyable seigneur Iida Sadamu, du clan des Tohan, assure sa protection grâce au “parquet du rossignol” qui conduit à sa chambre. Construit avec un art consommé, ce parquet chante au moindre effleurement d’un pied humain. Aucun assassin ne peut le franchir sans qu’Iida l’entende…

Au XVIème siècle, dans un Japon médiéval mythique, le jeune Takeo grandit dans un village tranquille, au sein d’une communauté qui condamne la violence. Mais cette communauté est victime de persécutions, et les habitants du village de Takeo sont massacrés par les hommes d’Iida. Sauvé et adopté par sire Shigeru, chef du Clan des Otori, le jeune garçon se trouve plongé dans un univers d’intrigues et de luttes violentes entre les clans de ce Japon féodal.

Animé par son désir de vengeance et son devoir de loyauté, transporté par l’intensité de son amour pour la belle Kaede, Takeo devra trouver sa propre voie.
Sa quête le conduira derrière les murailles d’Inuyama, où il devra franchir le parquet du rossignol… cette nuit-là le rossignol se taira-t-il ?

 

Mon avis : Encore une belle découverte estivale avec ce premier tome du clan des Otori, j'ai acheté les trois premiers tomes lors d'une brocante pour 1 euro un peu par hasard et je dois dire que j'ai été ravie de cette lecture. Il me tarde de lire la suite des aventures de Takeo, une histoire qui se passe dans le Japon médiéval du dix septième siècle.

 

Tomasu fait partie de la communauté des invisibles, un peuple non violent. C' est un jeune garçon espiégle qui aime courir la montagne et la forêt, et c'est ce qui le sauve du massacre de son village par Iida, un seigneur sanguinaire qui régne avec cruauté sur le pays du milieu. Après une longue course poursuite dans la montagne, il est sauvé et recueilli par le sire Shigeru, chef du clan des Otori qui le prénomme Takéo, il va en faire son arme de vengeance.

 

C'est aussi l'histoire de Kaede, ses parents l'ont donnée au seigneur Iida comme gage de paix et d'entente cordiale mais la jeune fille est maltraitée. Plusieurs fois promise, ses prétendants semblent mourir inexorablement.


Takéo semble développer des dons incroyables et une tribu secréte va bientôt réclamer des droits sur sa personne. Entre complot de famille, vengeance, crimes, amour  ... une aventure palpitante qui m'a tenue en haleine jusqu'au bout. C'est agréable, facile à lire et on n' a qu'une envie en tournant la dernière page c'est savoir la suite.

 

 

Tag(s) : #Mes lectures 2012, #Historique, #Lian Hearn