Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le cirque des rêves

Erin Morgenstern

Editions Flammarion

496 pages

 

9782081264328.gif

 

« Le cirque arrive sans crier gare. Aucune annonce ne précède sa venue, aucune affiche sur les réverbères, aucune publicité dans les journaux. Il est simplement là, alors qu’hier il ne l’était pas. »
Sous les chapiteaux rayés de noir et de blanc, c’est une expérience unique, une fête pour les sens où chaque visiteur peut se perdre avec délice dans un dédale de nuages, flâner dans un luxuriant jardin de glace, s’émerveiller de la souplesse de la contorsionniste au tatouage et se laisser enivrer par les effluves de caramel et de cannelle qui flottent dans l’air. Bienvenue au Cirque des Rêves.

Cependant, derrière la fumée et les miroirs, la compétition fait rage.Deux jeunes illusionnistes, Celia et Marco, s’affrontent, rivalisant d’audace et d’imagination, dans une sorte de combat magique, pour lequel ils sont entraînés depuis l’enfance par leurs étranges et lunatiques professeurs. Mais chacun ignore qu’il risque ainsi sa vie… Or, Celia et Marco s’aiment, et la compétition devient alors une merveilleuse collaboration. Sans connaître l’issue fatale du jeu, ils cèdent à leurs sentiments. Leur amour profond, passionné et envoûtant va ébranler tout leur univers et la vie de tous ceux qui les entourent…

À la fois magique et séduisant, le Cirque des Rêves est une ensorcelante et universelle histoire d’amour.

 

Mon avis : Dans un premier temps, j'ai tout de suite été attirée et subjugée pour cette couverture en noir et blanc avec cette pointe de rouge. Sans même avoir lu la quatrième de couverture, je savais d'ores et déja que je lirai un jour ce roman, c'est chose faite. J'ai passé un bon moment de lecture, même si j'ai trouvé que l'histoire s'essouflait sur la fin et trainait un peu en longueur.

 

Bienvenue dans dans l'univers féérique, onirique du "cirque des rêves" un conte, un combat magique mais aussi une histoire d'amour à la vie à la mort entre Marco et Celia, deux jeunes illusionnistes emportés par la folie et par l'instinct de compétition de leur mentor. Vous allez entrer dans le monde enchanté et chatoyant des magiciens.

 

Un livre qui oscille entre le réel et l'irréel, qui nous entraine dans un univers feutré, écrit avec des mots doux qui donnent une ambiance assez encorcelante. Pétales, nuages, soie, ruban, murmures, des mots toujours délicats en contraste parfois avec frisson, glace, flammes et étincelles.

 

Je pense que seuls la pluie et l'orage peuvent donner parfois une tension dans ce conte monochrome, empreint de douceur, aucun bruit ne vient déranger le cirque et j'ai trouvé que même les spectateurs applaudissaient en silence. Les personnages ne marchent pas,  ils semblent tous voler et froler le sol.

 

Cependant un petit bémol, après un début très accrocheur grace à l'univers atypique du roman et à l'histoire qui sort des sentiers battus, j'ai trouvé que la fin du livre manquait de rythme et que l'histoire finissait par être un peu redondante. Peut-être une pointe de noirceur aurait été la bienvenue.

 

 

Un-mot-des-titres 

Tag(s) : #Mes lectures 2013, #Fantastique, #Erin Morgenstern