Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le cinquième jour

Maud Tabachnik

Editions Le livre de Poche

316 pages

 

9782253182337.gif

 

Les amateurs d'histoires de serial killers, de tueurs d'enfants cannibales, se régaleront avec ce récit qui tente de faire remonter le lecteur jusqu'aux racines même du mal, qui leur décrit par le menu les infâmes circonvolutions psychologiques du tueur. Il faut reconnaître qu'après Jean-Hugues Oppel et son Six Pack, Maud Tabachnik se sort très bien de cet exercice jusqu'ici réservé aux auteurs américains. Mais fallait-il un livre de plus sur ce sujet qui a tendance à devenir un phénomène de mode, comme tendraient à le prouver les multiples apparitions télévisées de profilers ? Ce récit, qui s'inspire de faits réels, est certes une dénonciation-explication du mal (en substance, voila à quoi mène l'intolérance) ; mais ne flatte-t-il pas une curiosité morbide ? Du même auteur, on pourra préférer La Mémoire du bourreau, remarquable explication de la montée du nazisme, de ses abjectes justifications et parfaite dénonciation de ses crimes contre l'humanité.

 

Mon avis : Je suis partie pour lire ce livre comme une fiction donc rien ne me déranger jusqu'a ce que l'on me dise que le livre était tiré d'une histoire vrai et là j'ai vu le livre d'une façon différente. De toute mes lectures je n'ai jamais vu quelque chose de plus horrible même Chattam et Thilliez peuvent aller se rhabiller, c'est à la limite du supportable. Des scénes de tortures et de cannibalisme sur des enfants à vous glacer le sang. Une violence inouie. Je crois que l'on a touché le fond avec ce livre malgré tout j'ai plus qu'aimé. Je vais même mettre un coup de coeur pour cette lecture mais j'aurai préféré que se soit une fiction.

10/10

Franchement à ne pas mettre entre toutes les mains, c'est un livre pour adulte ayant une bonne santé psychique on en ressort complétement bouleversé.

 

Tag(s) : #Mes lectures 2008, #Thriller, #Maud Tabachnik