Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La malédiction de L'Ankou T2

Le doigt du diable

Jean-Michel Thibaux et Jean-Pierre Paumier

Editions Anne-Carrière

414 pages

 

9782843375668

 

Le 74e est au front. Ce régiment, composé presque uniquement de Bretons, est sous le feu ennemi dans la boue et le froid. Dans les campagnes de l’Argoat, en Bretagne, les femmes et les vieillards organisent au mieux leur existence, tandis que l’Ankou fauche les vies des jeunes hommes avec la régularité d'un métronome.
Pourtant, dans ce chaos, certains trouvent leur compte et profitent du désastre pour s'enrichir, alors que d’autres essayent simplement de survivre, comme Marie-louise et Célestine. De cette horreur guerrière, à laquelle s’ajoutera la terreur de la grippe espagnole, Erwan, Lucien, Justin, Émile, l'abbé Saunière, épargnés par le Valet de Mort, tireront chacun à leur façon une philosophie de la vie qui les mènera vers des contrées lointaines, des espoirs de trésor fabuleux, l’envie de la sagesse, ou simplement vers l'amour.
Courses au trésor, trahisons amoureuses, vengeances, sorcellerie, folies meurtrières et rédemption émaillent ce second tome de La Malédiction de l'Ankou, à couper le souffle

 

Mon avis : Dans ce tome 2, nous retrouvons les mêmes personnages de la famille Le Bloas  : Erwan, Lucien et Justin sont repartis au front et la 74 compagnie des bretons est toujours en première ligne, ils passent encore pour des têtes brulées un peu arriérées. Marie-Louise est fiancée à Justin le provencal et se morfond au village en attendant son retrour. Yves est toujours marin

Emile et toute la famille cherchent toujours le trèsor de Lascinat. L'Ankou a énormément de travail au front et semble pour l'instant épargner le village mais c'est sans compter sur l'arrivée de la grippe espagnole.

 

Tout comme le tome 1, j'ai passé un bon moment de lecture même si je l'ai trouvé un ton en dessous. Quelques longueurs et des passages qui m'ont un peu moins intéressée. Dans l'ensemble une série qui mérite d'être lue.

 

Un livre bien écrit et facile à lire, des personnages toujours aussi attachants. Ma préférence va vers Emile "le druide", la poule et la sorcière avec sa chèvre. Encore beaucoup de légendes, de chasses au trèsor dans ce roman, les auteurs nous montrent la robuteste des Bretons et leur attachement à leur terre et à leurs croyances ancestrales. Une région très mystérieuse, froide où tout le monde vit au rythme de L'Ankou.

 

Tag(s) : #Mes lectures 2010, #Historique, #Jean-Michel Thibaux