Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La lignée T1

Guillermo Del Toro - Chuck Hogan

Editions Pocket

566 pages

 

        9782266202770

 

Depuis son atterrissage à l'aéroport JFK à New York, un avion en provenance de Berlin ne répond plus à la tour de contrôle. Le spectacle qu'Ephraïm et son équipe d'épidémiologistes découvrent à bord a de quoi glacer le sang : tous les passagers sauf quatre sont morts, en apparence paisiblement. Ont-ils été victimes d'un attentat au gaz ? D'une bactérie foudroyante ? Lorsque, le soir même, deux cents cadavres disparaissent des morgues de la ville, Ephraïm comprend qu'une menace sans précédent plane sur New York. Lui et un petit groupe décident de s'organiser. Pas seulement pour sauver leurs proches. C'est la survie de l'humanité entière qui est en jeu...

 

Mon avis : La lignée est un savant mélange de Thriller et de Bit-Lit et je dirais aussi un livre à la Stephen King, beaucoup de fantastique, du gore, de l'angoisse mais malheureusement aussi beaucoup trop de longueurs qui prennent le pas sur l'action. Il faut vraiment passer la moitié du livre avant que les choses démarrent vraiment.

 

Pourtant dés le début j'ai accroché avec l'histoire de Setrakian et de sa grand-mère mais aussi avec l'atterissage de l'avion qui ne répond plus. Cest bien écrit, l'atmosphére est angoissante, on ne trouve pas de solution rationnelle pour expliquer le nombre de morts.

Une équipe se met en place, le professeur Ephraim et sa coéquipiére Nora sont les enquêteurs mais ils sont vite muselés par les autorités. Tout est rapidement mis en place mais au fil des pages, l'histoire met du temps à évoluer et retombe comme un soufflet.

 

Donc forcément des reproches à ce livre. J'ai trouvé qu'il y avait un peu trop d'explications et de longueurs donc l'action a mis un moment à se mettre en place. Le deuxième point c'est l'appelation "vampire" , j'aurais plutôt dit mutant à la rigueur car je ne conçois pas l'idée du vampire sous cette forme et cela m'a un peu dérangée et en dernier la multitude de personnages qui augmente le nombre de pages du livre sans ajouter quoi que ce soit à l'intrigue.

 

En conclusion, un billet qui semble assez négatif mais qui ne refléte pas en totalité mon avis car j'ai passé des bons moments. Un livre que l'on verrait peut-être plus en film. Une mention spéciale pour deux personnages : le dératiseur et Setrakian qui à eux deux arrivent à tenir le livre en haleine.
Je lirai quand même la suite.

Tag(s) : #Mes lectures 2011, #Thriller, #Del Toro et Hogan