Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La lame du boucher

James Patterson

Editions J.C. Lattès

369 pages

 

9782709630047

 

Alex Cross, le détective vedette de la police de Washington, a vu sa vie basculer le jour où sa femme Maria est morte dans ses bras, abattue par un mystérieux tireur. Depuis, il a démissionné, repris son activité de psychologue et se consacre enfin pleinement à sa vie de famille... Jusqu'à ce que son ancien équipier, John Sampson, lui demande de l'aide pour traquer un violeur en série particulièrement cruel, dont les victimes refusent obstinément de parler. Les deux hommes vont alors se lancer sans le savoir sur la piste sanglante de celui qu'on surnomme le Boucher et peut-être, enfin, retrouver l'assassin de Maria.

 

Dans un premier temps je tiens à remercier Les éditions J.C. Lattès ainsi que Livraddict pour ce parteniriat et leur confiance aussi.

 

Mon avis : James Patterson ? Il me semble qu'il y a fort longtemps qui je n'ai pas lu cet auteur. Aussi loin que je m'en souvienne, je crois que ma dernière lecture était : "Et tombent les filles". Un thriller que j'avais adoré à l'époque donc c'est avec un certain plaisir que je me suis jetée sur "La lame du boucher" et franchement je n'ai pas été déçue, j'ai passé un excellent moment de lecture. 

 

Nous suivons dans ce thriller surtout deux personnages. Un tueur psychopathe dit "Le boucher", un être à la solde de la mafia, un exécuteur assez méchant  même très qui après avoir abattu sa cible a une légére tendance à la charcuterie. Il aime bien taillader le visage ... Un être à la logique implacable et à l'organisation à toute épreuve.

Alex Cross agent de police au FBI et aussi consultant en psychologie qui vit tranquillement avec sa petite famille jusqu'au jour où sa femme meurt dans ses bras atteint d'une balle en pleine poitrine

 

Une lecture à deux voies où on alterne tantôt avec la traque du tueur tantôt avec les enquêtes du détective. Le fait que l'on connaisse le tueur dès les premiers chapitres ne m'a pas dérangée outre mesure, j'ai même apprécié de le suivre dans les méandres tortueux de son cerveau.

 

Les chapitres sont très courts donc on veut toujours en savoir plus et on tourne les pages sans pouvoir s'arrêter. Beaucoup de rythme dans ce thriller que j'ai trouvé haletant, assez sanglant. 

Bon c'est vrai on a un peu tous les clichés du thriller américain : un tueur qui a subi des violences physiques dans son enfance et un policier qui fait de son enquête une affaire personnelle mais la mayonnaise a bien pris.

 

En conclusion : je relirais avec plaisir un James Patterson.

Tag(s) : #Mes lectures 2010, #Thriller, #James Patterson