Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La bête

Anders Roslund et Börg Hellström 

Editions Pocket

432 pages

 

9782266199445

 

Certains crimes méritent-ils vengeance ? Lorsque Bernt Lund parvient à s'évader du quartier pour délinquants sexuels de la prison d'Aspsås, le commissaire Ewert Grens et son adjoint Sven Sundkvist, de la police de Stockholm, craignent le pire. Quatre ans auparavant, Lund a en effet violé et assassiné deux fillettes, sans jamais manifester le moindre remords pour ses actes. Leurs peurs se révèlent fondées : le corps d'une enfant est retrouvé peu de temps après dans un bois, portant la signature de Lund. Tandis que la nation entière s'indigne de l'impuissance des autorités face au meurtrier en fuite, Fredrik, le père de la petite victime, décide de se faire lui-même justice...

 

Mon avis : Un polar/thriller comme je les aime, c'est sordide, terrible et bouleversant. J'ai vraiment passé un excellent moment de lecture et je me suis dépêchée de demander à la bibliothéque "Box 21" le dernier livre des deux auteurs car d'une part nous retrouvons le commissaire Ewert Grens et je me demande vraiment s'ils peuvent concrétiser une premiére lecture que j'ai trouvée concluante.

 

Bernt Lund est un pédophile de la plus pire des espèces, il viole, torture les petites filles qu'il préfére plutôt jeunes, blondes et enveloppées mais il est confondu par son ADN et emprisonné. Jusqu'au jour maudit, où au cours d'un transfert à l'hôpital, il tabasse les deux matons et s'échappe. Ses instincts refont vite surface et c'est le drame, il enlève Marie au jardin d'enfants, l'entraine dans les bois, la viole et la laisse morte. Comme la police n'arrive pas à retrouver le pervers, Fredrik, son père décide de s'en occuper.

 

Bernt Lund est vraiment un être abject, c'est le psychopathe complétement dépravé, vicieux et très violent. C'est horrible de l'écouter parler des ces jeunes filles et de ressentir sa bestialité et sa cruauté, là je dois dire que ces parties du livre sont assez terribles à lire.  

Fredrik, le père de Marie est un être déterminé qui n'a plus rien à perdre.

 

Un livre bien écrit, des chapitres courts, faciles à lire qui nous emméne dans l'univers carcéral, qui traite de l'hystérie collective , de la justice et il est bien difficile de ne pas prendre parti  mais quand les choses prennent des proportions incontrolables et somme toute incroyables, nos sentiments deviennent plus modérés.

 

Ames sensibles s'abstenir !! car des passages sont vraiment hards pour un public non averti.

 

"il arrive que l'on se sert au point de se briser mutuellement"  

 

 

Challenge Thriller

 

29/8

Tag(s) : #Mes lectures 2012, #Thriller, #Roslund et Hellstrom