Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'atelier des miracles

Valérie Tuong Cuong

Editions JC Lattès

266 pages

 

9782709642798.jpg

 

Prof d’histoire-géo mariée à un politicien narcissique, Mariette est au bout du rouleau. Une provocation de trop et elle craque, envoyant valser un élève dans l’escalier. Mariette a franchi la ligne rouge.
Millie, jeune secrétaire intérimaire, vit dans une solitude monacale. Mais un soir, son immeuble brûle. Elle tourne le dos aux flammes se jette dans le vide. Déserteur de l’armée, Monsieur Mike a fait de la rue son foyer. Installé tranquillement sous un porche, il ne s’attendait pas à ce que, ce matin, le « farfadet » et sa bande le passent à tabac.
Au moment où Mariette, Millie et Mike heurtent le mur de leur existence, un homme providentiel surgit et leur tend la main – Jean, qui accueille dans son Atelier les âmes cassées, et dont on dit qu’il fait des miracles.
Mais peut-on vraiment se reconstruire sans affronter ses fantômes ? Avancer en se mentant et en mentant aux autres ? Ensemble, les locataires de l’Atelier vont devoir accepter leur part d’ombre, tandis que le mystérieux Jean tire les ficelles d’un jeu de plus en plus dangereux.
 
Mon avis :Un livre que j'avais repéré à sa sortie, de plus, je ne connaissais pas cette auteur et comme j'aime beaucoup les noms à consonnance asiatique, je l'ai pris à la bibliothéque. Bien m'en a pris car j'ai passé vraiment un excellent moment de lecture.
Après des semaines de moqueries, de harcélement, Mariette, professeur d'histoire-géo dans un lycée asséne à Zebranski une magistrale gifle qui l'envoie valdinguer dans les escaliers. Le diagnostique tombe c'est un burn-out, une dépression, il n'y a pas d'autres solutions que la maison de repos.
 
Millie vit de petits boulots de secrétaire intérim, elle en a marre d'être transparente donc à la suite d'une mémorable cuite et du feu de son immeuble, elle en profite pour sauter par la fenêtre du cinquième étage de son appartement.
 
Mike est un ancien militaire de l'afganistan; à la suite de plusieurs désaccords avec sa hiérarchie, il démissionne mais à son retour sa femme le quitte. Condamné à la rue, il subit un jour un tabassage en régle.
 
Nous allons suivre ces trois personnages rescapés de la vie qui vont essayer de se reconstruire chez Jean qui accueille dans son centre les écorchés de la vie. Il récupére donc Mariette qui ne se sent pas encore d'attaque à affronter son député de mari et les éléves de sa classe puis Mike à qui il donne un boulot dans son centre et enfin Millie qui semble être devenue amnésique.
Mais finalement cet atelier est-il vraiment une cour des miracles.
 
Souffrance, harcélement moral, mal être, une chute vertigineuse dans le vide de la vie. Un livre bien écrit et assez touchant.
Tag(s) : #Mes lectures 2013, #Contemporain, #Valérie Tuong Cuong