Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Katiba

Jean-Christophe Rufin

Editions Flammarion

386 pages

 

9782081208179

 

Expédié en Mauritanie par l'agence de renseignements Providence (qui agissait déjà dans l'ombre, avec Le Parfum d'Adam), pour espionner les artisans de ces menaces terroristes, Dim trouve sur sa route une jeune femme, Jasmine. A la fois française et algérienne, connaissant de l'intérieur la diplomatie occidentale et les nouvelles lois de la guerre terroriste, elle marche à la frontière entre deux mondes ennemis, elle fascine et inquiète

 

Mon avis : J'avais envie de changer de genre de lecture et les billets que j'ai lus sur le net m'ont semblé tous très positifs. Un livre d'actualité sur les attentats terroristes, la montée d'Al Quaida au Magreb et sur l'affrontement de deux cultures complétement différentes. Un livre qui nous fait voyager : l'Algérie, la Mauritanie, le Mali .. en tout cas j'ai passé un très bon moment de lecture. Un livre qui commence par le meurtre de quatre touristes Italiens.

 

Dim est médecin mais aussi un agent infiltré par le groupe "Providence" dans un hopital en Mauritanie, il est chargé de surveiller de prés un groupuscule de médecins, Jasmine est responsable du protocole au ministère des affaires étrangéres en France quant à Kader Ben Kader,  il est le chef d'une zone qui s'étend du Mali à l'Algérie en passant par la Mauritanie, il assure la sécurité des convois qui transitent sur cette partie du désert contre une contribution ; mais cela ne lui suffit plus, il rêve de devenir un chef beaucoup plus influent.

 

Jasmine est un peu le personnage central, elle incarne comme on le dit au début du livre, un proverbe Sénégalais : "Un chien a beau avoir quatre pattes, il ne peut suivre deux chemins à la fois". Née d'un pére Français qui s'occupera d'elle mais qui ne la reconnaitra jamais, elle navigue entre la haine de deux pays : la France et l'Algérie, pays d'origine de sa mère qui retournera y vivre mais qui sera accueillie comme la pute du Français. Cette jeune femme naviguera toujours un peu entre deux eaux.

 

Un livre que j'ai trouvé assez choquant sur certains points qui se rapprochent d'une certaine réalité, les combattants islamistes sont montrés comme des jeunes gens lettrés, intelligents, brillants, cultivés. Ils sont médecins, informaticiens, instruits à l'étranger, ils jugent un pays, une croyance, nous sommes les infidéles, les ennemis de l'islam et la grande référence reste la France.

 

Un très bon roman qui n'est quand même qu'un roman souhaite nous préciser l'auteur mais inspiré de faits réels. Un livre bien écrit et une intrigue bien menée, il n'y a qu'à la fin que l'on connait la vérité et le fin mot de l'histoire.

 

Une petite anecdote, j'ai cru au début de l'histoire que Katiba était le prénom de l'héroïne alors quand fait c'est un camp de combattants islamistes installé dans le Sahara. 

Tag(s) : #Mes lectures 2011, #Contemporain, #Jean-Christophe Rufin