Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Firmin, autobiographie d'un grignoteur de livre
Sam Savage
Actes Sud
200 pages




Autobiographie d'un grignoteur de livres, Firmin raconte l'histoire d'un rongeur érudit qui a vu le jour dans les sous-sols d'une librairie de Scollay Square, vieux quartier en péril du Boston des années 1960. Plein d'appétit pour les mots, épris de nourritures spirituelles autant que terrestres, Firmin ne peut communiquer tous ses coups de coeur ni exprimer ses détresses, et voit avec révolte se déliter sa race comme son quartier, cernés par l'incompréhension des hommes et par les mécanismes du profit. Mais la rencontre avec un romancier marginal le sauve du pessimisme ambiant. Superbe hommage aux valeurs de l'écrit et aux singularités de toutes espèces, l'aventure de Firmin est aussi un fabuleux trait d'union entre littérature, exclusion et résistance.
"Firmin, le rat que Walt Disney aurait inventé s'il avait été Borges. Si lire est ton plaisir et ton destin, ce livre a été écrit pour toi." (Alessandro Baricco.)

Mon avis : Au dessus d'une bibliothéque Flo une grosse ratte met au monde 13 petits dont Firmin le plus petit et le plus chétif et toujours le dernier pour tetée, heureusement pour lui car sa mére est une alcoolique et ennivre à tous les coups ces fréres et soeurs. C'est comme ça qu'il devient un érudit  car il finit par grignoter les livres pour manger jusqu'au jour ou il préfére les lire.

Il est vrai que j'attache beaucoup d'importance à la couverture d'un livre et à son titre et je lis trés rarement le quatriéme de couverture si ce n'est en diagonal. Avec ce titre racoleur, je me faisais un plaisir de le lire mais alors quelle deception heureusement qu'il ne faisait que 200 pages. Au début je me suis laissée emporter par une histoire trés originale  et mon enthousiasme c'est essouflé peu à peu. Je me suis lassée de lire un peu toujours la même chose.

Dommage je m'attendais à plus d'actions, certains passages étaient assez interessant pour mieux retomber dans une monotonie qui m'a fait finir le livre à la va vite.

5/10




 

Tag(s) : #Mes lectures 2009, #Contemporain, #Sam Savage