Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Du domaine des murmures

Carole Martinez

Editions Gallimard

201 pages

 

9782070131495

 

En 1187, le jour de son mariage, devant la noce scandalisée, la jeune Esclarmonde refuse de dire "oui" : elle veut faire respecter son voeu de s'offrir à Dieu, contre la décision de son père, le châtelain régnant sur le domaine des Murmures. La jeune femme est emmurée dans une cellule attenante à la chapelle du château, avec pour seule ouverture sur le monde une fenestrelle pourvue de barreaux. Mais elle ne se doute pas de ce qui est entré avec elle dans sa tombe... Loin de gagner la solitude à laquelle elle aspirait, Esclarmonde se retrouve au carrefour des vivants et des morts. Depuis son réduit, elle soufflera sa volonté sur le fief de son père et ce souffle l'entraînera jusqu'en Terre sainte.

 

Mon avis : Avant tout, Carole Martinez  c'est un style assez spécial, il est parfois difficile de rentrer dans ses livres tant l'écriture est assez complexe, voir un peu ampoulée  ... En 2009, j'avais adoré  "Le coeur cousu",  un roman très poétique, un conte à la limite du fantastique avec des personnages souvent tourmentés. Donc c'est avec un peu d'appréhension que j'ai commencé son dernier livre "Du domaine des murmures" qui vient juste d'être récompensé par le prix goncourt des lycéens et je ne suis pas déçue, j'ai passé un bon moment.

Esclamonde est promise au jeune Lothaire, un jeune homme cruel et coureur de jupons. Le jour de ses noces dans l'église, elle se coupe une oreille et se promet à Dieu et demande expressement à son pére de faire construire une cellule où elle se fera emmurer vivante.

Elle y trouvera une certaine sérénité dans le jeune, la priére et le domaine des murmures devient un lieu de pélerinage incontournable.

Les pellerins se bousculent pour l'écouter et pour suivre ses conseils, il est vrai que depuis son enfermement, la disette, la mort .... semblent épargner le fief de son pére mais un événement inattendu vient bouleverser son équilibre.

Esclamonde va devenir un être tourmenté par ses visions entre le monde des vivants et celui des morts.

 

Un livre très intéressant, qui sort des sentiers battus mais c'est tout à fait le style de Carole Martinez d'écrire une telle histoire. Des personnages en constante évolution, le jeune Lothaire devient  fou amoureux, son père sombre peu à peu dans la folie, seules les femmes seront épargnées et resteront complétement fidéles à cette jeune femme.  

Tag(s) : #Mes lectures 2011, #Contemporain, #Carole Martinez