Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dieu est un pote à moi

Cyril Massarotto

Editions Pocket

214 pages

 

9782266191968

 

L'un a une barbe de quelques jours, l'autre de millions d'années. L'un vit sur terre, l'autre dans les nuages.L'un est vendeur dans un sex shop, l'autre a un métier qui réclame le don d'ubiquité. L'un n'a pas beaucoup d'amis, l'autre aimerait parfois se faire oublier d'eux...Vous ne voyez toujours pas de qui il s'agit? Et si Dieu avait décidé de faire de vous son meilleur ami?

 

Mon avis : C'est avec une envie de légéreté et de futilité que j'ai commencé Dieu est un pote à moi. Une lecture conseillée par une copinaute au détour d'une conversation estivale au sujet de Maudit Karma. Finalement je n'ai pas beaucoup ri contrairement à ce que je pensais, j'ai même trouvé cette lecture bien triste et bien grave.

Un livre au consonnance plutôt philosophique. Pendant 214 pages nous abordons divers sujets comme : l'origine du monde et de dieu, le paradis, la vie après la mort, l'existence, le mariage ...

 

Dieu choisit un vendeur dans un sex shop pour révéler son existence et grâce à son influence ce jeune homme va prendre sa vie en main. Il va se marier, avoir un enfant et va connaitre les divers aléas de la vie en pensant par la joie et la déprime.

A travers ce compagnon idéal et grâce à son don d'ubiquité, ce personnage pensera qu'il va être à l'abri de toutes surprise mais ...

 

Un avis quand même plutôt mitigé. J'étais partie pour une franche partie de rigolade, je ne dis pas que certains passages ne sont pas marrants mais quand j'ai tourné la dernière page, j'avais plutôt le moral plombé que jovial. Ne croyez pas que je n'ai pas ri, certains passages sont amusants sans nul doute.

 

En conclusion : souris à la vie et la vie te sourira. 

 

Un extrait du livre que j'ai beaucoup apprécié :

 

" Pour faire court , le destin est synonyme du mot "réalité". Dire "c'était mon destin" revient à dire "ça m'est arrivé", tout le reste n'est que croyance ou superstition, c'est la même chose. Simplement vous voulez donner à cette réalité un sens particulier, un relief positif ou négatif. Vous parlez de destin pour des amours folles ou des décès tragiques, la plupart du temps. Mais jamais pour ce qui est anodin. Par exemple, tu as mangé un sandwich tout à l'heure."

Tag(s) : #Mes lectures 2010, #Contemporain, #Cyril Massarotto