Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Créature de la nuit
Kate Thompson
Editions Baam
287 pages

mincouv64493219

« Je lui ai bien dit, à ma mère, que je ne voulais pas rester là-bas. Dès qu’elle ouvrait la bouche, je disais : « Je reste pas là-bas. Tu peux pas me forcer ». »

Il va lui en faire baver, à sa mère, de l’emmener dans un trou aussi perdu. Soi-disant parce que les potes ont une mauvaise influence…
Mais pourquoi là-bas ? Pourquoi dans une maison que l’ancien locataire a désertée du jour au lendemain ? Dans une bicoque en rase campagne où une petite fille a été assassinée bien des années plus tôt ? Quant à cette consigne idiote de laisser chaque soir un bol de lait et des biscuits pour une improbable petite fée… c’est du délire.

Quoique…

En premier lieu je tiens à remercier Les éditions Baam et Livraddict, merci pour m'avoir offert ce livre et pour leur confiance dans ce partenariat.

Mon avis : Que d'avis différents pour ce livre sur le net !!! Du bon et du mauvais. Il est vrai que lorsque l'on regarde la couverture et le résumé du livre, on s'attend à tout autre chose. Je pensais comme la plupart d'entre nous à lire du fantastique avec des fées et peut-être des lutins mais finalement ce n'est pas du tout cela. C'est même un livre assz terre à terre qui colle à la vérité et qui représente bien notre société actuelle mais j'étais prévenue donc je n'ai pas été déçu.

Dans un style familier avec des chapitres courts l'auteur nous fait ressentir l'urgence de la situation. On découvre dans ce livre le malaise adolescent. Robert est un jeune garçon perdu, rebelle, en conflit perpétuel avec sa mèreet qui pense que faire des bêtises est le seul moyen de se faire remarquer par celle-ci.

La fuite à la campage semble une solution à tout : aux préteurs sur gage pour la mère et pour Robert une façon de s'éloigner de ses mauvaises fréquentations.

Pendant une bonne partie du livre je me suis demandée comment cette mère allait gérer la situation ... elle baisse les bras et préfére avaler les histoires que Robert lui raconte allant même jusqu'a accepter le chantage pour régler certains problèmes.

En réalité on se rend compte que l'enfant se dirige souvent vers des voies de garage et que lorsqu''il trouve un centre d'intérêt (quitte à dire que c'est pour tromper son ennui), certains problèmes se réglent tous seuls.
J'ai bien aimé le passage où Robert se rend compte qu'à 14 ans, son âge actuel, sa mère devait déja s'occuper de lui. J'ai ressenti que ce passage avait été pour lui un declic.

Voila j'ai passé un bon moment de lecture. 8/10

D'autres avis sur ce livre : Flolf13, Belledenuit, Taliesin, FrenchdawnMyaRosa et Anneso
Tag(s) : #Mes lectures 2010, #Jeunesse, #Kate Thompson