Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chevalier de l'ordre et du mérite

Sylvie Testud

Editions Fayard

270 pages

 

9782213661469

 

Dès que je passe la porte de notre appartement, je me transforme. Sans plus aucune coquetterie, je retire mes escarpins, je jette mes vêtements dans la panière à linge sale. Je m’attache les cheveux sur le sommet du crâne, remonte mes manches, et c’est parti pour le rodéo de l’ordre et de la propreté. Une chorégraphie d’un genre peu sexy, à laquelle je ne renonce que tombante de sommeil.
Pauvre Adrien : il vit avec une mégère. L’image n’est pas folichonne.
C’est au bureau qu’ils vivent avec moi. Bien habillée, maquillée, coiffée.
Pourquoi je me transforme?
Pourquoi je n’arrive pas à suivre le mode de vie d’Adrien ?
Pourquoi ça ne tourne pas plus… plus… plus carré ?

 

Mon avis : Le premier livre que j'ai lu de Sylvie Testud c'était "Gamines", je me rappelle avoir passé un moment agréable mais je n'ai pas gardé un souvenir impérissable de ce livre et il en sera de même pour celui ci. J'ai trouvé une ambiance un peu Chik-lit et en fin de compte, je n'ai pas accroché plus que ça.

Je l'ai lu il y a deux jours et je ne me rappelle même plus le nom de l'héroïne ... c'est pour dire. Cependant Je ne regrette pas de l'avoir lu mais j'aurais pu faire l'impasse.

 

C'est l'histoire d'une jeune femme qui travaille dans la communication, une dingue du boulot. La working girl !!! dans toute sa splendeur ; mais elle a un gros défaut enfin si l'on peut dire, c'est une folle de la propreté, une obsessionnelle. Dés qu'elle rentre chez elle, elle devient une enragée de l'aspirateur et du rangement, elle traque la poussière ....

Son copain Adrien est tout le contraire ... en découlent des critiques acerbes,  des disputes jusqu'à l'arrivée de Fao.

 

Un livre bien écrit, qui se lit rapidement avec des dialogues, de l'action mais qui manque cruellement de rebondissement. Je me demandais bien comment aller finir le livre, ce qu'il y a aurait au bout du bout, et bien pas grand chose.

 

Tag(s) : #Mes lectures 2011, #Contemporain, #Sylvie Testud