Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Charly 9

Jean Teulé

Editions Juillard

230 pages

 

9782260018247

 

Charles IX fut de tous nos rois de France l’un des plus calamiteux.
A 22 ans, pour faire plaisir à sa mère, il ordonna le massacre de la Saint Barthélemy qui épouvanta l’Europe entière. Abasourdi par l’énormité de son crime, il sombra dans la folie. Courant le lapin et le cerf dans les salles du Louvre, fabriquant de la fausse monnaie pour remplir les caisses désespérément vides du royaume, il accumula les initiatives désastreuses.
Transpirant le sang par tous les pores de son pauvre corps décharné, Charles IX mourut à 23 ans, haï de tous.
Pourtant, il avait un bon fond.

 

Mon avis : Quand un livre de Jean Teulé sort, c'est plus fort que moi, il faut absolument que je le lise car je suis adepte de son humour complètement noir et décalé. J'ai passé avec Charly 9 un bon moment de lecture mais ce n'est pas mon préféré peut-être même celui que j'ai le moins apprécié car j'ai trouvé un peu l'histoire répétitive. Je garde de très très bons souvenirs de "Darling", "Le Montespan", "Mangez le si vous voulez" et aussi "Le magasin des suicides".

 

Jean Teulé a eu le mérite de me refaire plonger dans l'histoire de France (Le massacre de la Saint Barthélémy) car mes lacunes sont abyssales. Après quelques recherches je me suis plongée dans un des plus mal aimés des rois de France. Pourtant je vous assure qu'il avait bon fond.

 

Manipulé par sa mère Catherine de Médicis, une garce diabolique, son frère Henri qui lui succédera et son entourage, Charly accepte de massacrer tous les prostestants de France pourvu que l'on lui fiche la paix et que l'on arrête de le harceler sur ce sujet.

A ce moment là, il ne voit pas l'ampleur de la catastrophe et il est tout étonné de l'ordre qu'il a finalement donné. Il faut bien dire qu'il n'était pas fait pour régner et préférait de loin la chasse à courre et les galipettes avec sa maitresse Marie Touchet, il était aussi grand adepte du cor de chasse.

En tout cas l'auteur nous montre qu'à cette époque ce n'était que complot, traitrise, lynchage et dénonciation même entre personnes de même famille.

 

Sur certains passages, je me suis franchement amusée et le summum de la franche rigolade c'est quand ne pouvant plus sortir l'hiver, Charles 9 qui adorait par dessus tout  la chasse, lâche des lapins de garenne dans les couloirs du château .. Je me suis dit là, le pauvre il touche vraiment le fond. On finit par vraiment le plaindre car il devient complétement fou.

Ne voulant plus signer les papiers que lui fait passer sa mère par coursier, en pleine chasse il éventre le cerf qu'il vient de tuer et cache sa tête dans son ventre en disant "Je ne suis pas là, je ne suis pas là".

 

Après, il est plus dur de faire la part des choses, roman, fiction ... en tout cas une chose est sûre, je continuerai à lire Jean Teulé c'est un vrai divertissement. 

Tag(s) : #Mes lectures 2011, #Contemporain, #Jean Teulé