Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Brasiers

Derek Nikitas

Editions France Loisirs

485 pages

 

9782753301184 

 

Lucia Moberg, "Lou", aura 16 ans dans une semaine. Du haut de son mètre cinquante et de ses Doc Martens violets, elle n'est pas sûre d'aimer la vie mais elle adore son père, professeur de Lettres à l'université d'État de New-York.
Ce samedi après-midi, elle l'a entraîné au centre commercial d'Ontario Ridge pour une course sans importance...
Rien ne l'a préparée au cauchemar qui s'enclenche.

Il était une fois l'enfer...

 

Mon avis : Lou est une ado de 16 ans, en pleine crise d'adolescence. Souvent en conflit avec sa mère, Oscar son père se dévoue après une énième dispute pour l'emmener au centre commercial et là c'est le drame. Ils sont tous les deux agressés dans la voiture en repartant; son père prend une balle dans la tête.

 

C'est la couverture absolument magnifique qui m'a attirée, en plus je marche comme ça au feeling et bien cette fois ci, je n'ai pas eu de nez !!

Je ne me suis pas ennuyée dès les premières pages car l'histoire se met en place, les personnages, les lieux .... mais j'ai fini par m'enfoncer dans ce thriller qui tourne en rond pendant les trois quarts du livre pourtant on nous promet l'enfer.

 

Néanmoins, l'enfer finit quand même par arriver mais à partir des dernières pages du livre et quand il arrive c'est complétement délirant, un déluge de violence peu crédible. Sortez les tronconneuses, les couteaux, les pistolets, c'est épouvantable, absurde et irréelle au plus au point. J'ai trouvé que c'était abherrant et navrant d'en arriver là.

 

Vous rajoutez à ça des personnages aussi antipathiques les uns que les autres, ils sont tous dépressifs, dingues ou disjonctés ...  Greta Hurd, l'inspectrice est un être torturé à la limite du suicide ... ce n'est pas possible de s'attacher à tout ce petit monde.

 

Franchement je n'ai pas du tout accroché, pourtant c'est facile à lire mais l'histoire manque trop de crédibilté.

 

77158541 p

 

19/12

Tag(s) : #Mes lectures 2012, #Thriller, #Derek Nikitas