Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les assassins de R.J. Ellory

Les assassins

R.J. Ellory

Editions Sonatines

568 pages

Sur 18.000 meurtres par an aux Etats-Unis, seulement 200 sont le fait de tueurs en série. Aussi les forces de police ne privilégient-elles que rarement la piste du serial killer. Lorsque quatre homicides sont commis en quinze jours à New York, selon des modes opératoires complètement différents, personne ne pense à faire le lien entre eux. Personne, sauf John Costello. Documentaliste au City Herald, et véritable encyclopédie vivante des serial killers, celui-ci découvre en effet qu'ils ont été commis à la date anniversaire d'un meurtre passé, oeuvre chaque fois d'un tueur en série célèbre, selon une procédure rigoureusement identique. Y aurait-il dans la ville un serial killer qui s'inspire de ses prédécesseurs pour leur rendre un funèbre hommage ?

Mon avis : Je suis très, très fan de R.J. Ellory, un auteur reconnaissable entre tous grâce à son style. Pour son dernier roman, l'auteur fait dans le tueur en série et le thriller violent, lui qui nous a plus habitué aux romans noirs où il excelle.

A l'âge de 16 ans, John Costello a été victime d'un tueur en série "Le marteau de dieu", sa petite amie Nadia y a laissé la vie. Quelques années plus tard, il est devenu documentaliste et enquêteur pour les faits divers à New-York dans le City Herald. Il est une véritable encyclopédie vivante sur les tueurs en série.

Quand des meurtres sont commis sur New-York, Il est donc le seul à faire le rapprochement et la concordance entre les dates et les faits. Il est certain d'être tombé sur un meurtrier qui copie les crimes de tueurs qui ont sévi des décennies auparavant.

L'inspecteur Ray Irving est chargé de l'enquête et voudrait bien que John collabore mais il se heurte à Karen Langley sa supérieure qui fera tout pour préserver Costello un être perdu, secret, introverti et légèrement agoraphobe.

Mais ses déclarations, ses recherches et les regroupement des faits sont tellement troublants qu'il devient vite le suspect numéro un même si Ray doute vraiment. Les voici tous les deux partis sur la piste du "Commémorateur.

J'ai passé un excellent moment même si j'ai trouvé la fin un peu abrupt tant le reste du livre est dense. J'ai beaucoup aimé le personnage de John, il est déconcertant, mystérieux et on ne sait pas trop sur quel pied danser.

Tag(s) : #Mes lectures 2015, #Thriller, #R.J.Ellory