Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Percheron Tome 1 : Odalisque de Fiona McIntosh

Percheron Tome 1 : Odalisque

Fiona McIntosh

Editions Milady

539 pages

Le Zar de Percheron vient de mourir. Le jeune Boaz, fils de sa favorite, lui succède sur le trône. Ambitieuse et calculatrice, sa mère fait éliminer tous ses rivaux et entreprend de constituer un nouveau harem. Ana, l’odalisque, découvre un monde où elle ne manquera de rien, sauf de liberté. Elle tente de fuir avec ses seuls amis, Lazar, l’Éperon de Percheron, un homme aussi secret que séduisant, et Pez, un nain apparemment fou. Cette évasion entraîne des conséquences dramatiques..

Mon avis : Je suis très fan de Fiona McIntosh donc après avoir lu la trilogie du "Dernier souffle" puis "Les Valisar", il était logique que je m'attaque à "Percheron". C'est encore un coup de cœur, décidement je les enchaîne avec cette auteur, je me suis encore régalée avec ce récit d'aventure.

Nous sommes au royaume de "Percheron"; après une terrible chute de cheval , le Zar se meurt. L'arriviste et favorite Valide Zara pense déjà à son fils Boaz, le successeur au trône. A peine Joreb enterré, elle fait exécuter les médecins, tous les demi- frères de son fils et jette dehors toutes les femmes du harem.

Elle expédie aux quatre coins du royaume des soldats pour acheter des "Odalisques" qui deviendront les futures femmes du harem de Boaz. Lazar, l'Eperon de Percheron, découvre la perle rare en la personne d'Ana.

Arrivée au Harem, Ana fait la connaissance du pernicieux Salméo, chef des eunuques, de l'ambitieuse Zara qui ne pense qu'à la faire plier et l'avilir et de l'étrange vizir Tariq.

Malgré l'attirance qu'elle éprouve envers Lazar ce qui rend la Valide Zara folle, l'amitié naissante avec Pez le nain fou qui cabriole, rote et pète et un lien qui se noue avec le jeune Zar Boaz, Ana s'échappe.

Cette fuite va entraîner des conséquences terribles. Les événements se déchaînent, entraînant le retour de Maliz responsable de la disparition des déesses mais aussi le retour d'Iridor leur émissaire.

J'ai adoré cette petite touche orientale dans le monde de la fantasy mais on retrouve quand même les thèmes basiques de ce genre avec des complots, des machinations, de la magie. Mais le point fort des romans de McIntosh sont sans conteste ses personnages qu'elle nous fait aimer et détester.

Un roman assez dur, mystérieux, certaines scènes de tortures sont hard, on est bien loin de l'ambiance glamour du harem. On espionne, on se cache, on a peur, on vit et on meurt à Percheron.

Vivement la suite !

Tag(s) : #Mes lectures 2015, #Fantasy, #Fiona McIntosh