Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ne les crois pas de Sebastian Fitzek

Ne les crois pas

Sebastian FItzek

Editions de L'Archipel

350 pages

Ils te diront que je suis morte ! Yann May, célèbre psychologue berlinois, est au téléphone avec Leoni, sa fiancée. La liaison est mauvaise, hachée. Toutefois, il l'entend dire: "Ne les crois pas. Quoi qu'ils te disent, ne les crois pas... " Alors qu'il est encore en ligne, un policier sonne et lui annonce la mort accidentelle de Leoni, une heure plus tôt... Quoi qu'ils te disent... Huit mois ont passé. Ira Samin, une psychologue de la police, a décidé d'en finir. Mais, alors qu'elle s'apprête à passer à l'acte, un de ses collègues vient la chercher pour l'emmener dans une station de radio. Un forcené s'est retranché dans un studio et menace d'abattre un à un ses otages. ... ne les crois uni ! Ira est chargée de mener les négociations. Bien vite, elle comprend que Yann a tenté ce coup de poker pour retrouver Leoni, qu'il refuse de croire morte. Et il est vrai que certains de ses arguments sont troublants...

Mon avis : Fitzek ne m'est pas inconnu, j'avais adoré "Le briseur d'âmes" et "Thérapie" , c'était il y a trois ans !! J'avais décidé de sortir un vieux thriller de ma PAL, mon choix c'est dirigé sur cet auteur et je n'ai pas été déçue.

Ira Samin est psychologue dans la police, elle ne se remet toujours pas du suicide de sa fille. Malgré son métier, elle n'est jamais arrivée à sortir sa fille de la spirale de la nymphomanie extrême dans laquelle elle vivait. Alors aujourd'hui est un beau jour pour mourir. Pistolet, gélules, elle n'a pas décidé quand son plan tombe à l'eau.

Götz son ancien amant et collègue de travail vient la chercher. Un psychopathe vient de prendre des otages dans une station radio et les abattra un par un dans un laps de temps prédéfini si on ne fait pas la lumière sur la disparition accidentelle de sa compagne Léoni.

Parachuté un étage en dessus de la station comme négociatrice, Ira se demande bien ce qu'elle vient faire ici, elle qui est "persona non grata" depuis le décès de sa fille. Elle comprend que cette histoire est pourrie et qu'elle pourrait bien porter le chapeau d'une affaire qui devait dans tous les cas mal tourner.

Des chapitres courts, du rythme, de l'action, des rebondissements, un thriller psychologie de bonne facture. On comprend rapidement, qu'il y a un taupe au sein de la police. Manipulations, tromperie, Ira devient une véritable marionnette dans ce jeu de dupes.

J'ai passé un bon moment.

Tag(s) : #Mes lectures 2015, #Thriller, #Sebastian Fitzek