Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Orange is the new black de Piper Kerman

Orange is the new black

Piper Kerman

Editions Presse de la Cité

390 pages

Piper Kerman est une jeune femme comme tant d’autres : elle a un emploi, un compagnon, une famille aimante. Elle est très loin de la jeune casse-cou qui avait livré une valise d’argent pour un trafiquant de drogues dix ans plus tôt. Mais le passé l’a rattrapée. Condamnée à quinze mois d’incarcération dans une prison pour femmes du Connecticut, la jeune cadre dynamique de bonne famille devient le matricule 11187-424. Le choc est brutal.
De sa première fouille corporelle à sa libération, Piper Kerman apprend à naviguer dans cet étrange univers aux codes absurdes et aux lois arbitraires. Elle rencontre des femmes issues de tous les milieux, qui la surprennent par leur générosité, leur humour et leur ouverture d’esprit.
Déchirant, drôle et parfois rageant, le récit de Piper Kerman nous offre un témoignage rare et précieux sur le quotidien des détenues américaines. Car c’est en grande partie pour elles que Piper a écrit ce livre : pour témoigner au nom de toutes celles qui n’ont pas la possibilité de s’exprimer.

Mon avis : "Orange is the new black" est une série qui me fait énormément envie et en surfant sur le net, j'ai découvert qu'elle était tirée d'un roman que j'ai immédiatement acheté. C'est le récit autobiographique d'une jeune femme emprisonnée pour des faits qu'elle a commis dix ans auparavant.

Quand Piper finit ses études, elle a juste envie de s'amuser, de faire des rencontres. Elle fait la connaissance de Nora, une jeune femme mystérieuse qui l'entraîne dans sa vie un peu marginale et ses voyages à l'étranger.

Piper se rend vite compte que cette femme est une intermédiaire dans un réseau de trafic de drogue et qu'après avoir profité des largesses de Nora, elle va devoir lui rendre un service, lui servir de mule dans un transport.

Après cet ultime service, paniquée, bouleversée, elle disparaît de la vie de Nora, elle trouve du travail et rencontre Jack. Dix ans ont passé, Jack et Piper vivent une petite vie bien tranquille quand le réseau de drogue tombe. Dénoncée, elle est arrêtée pour trafic de drogue et risque trente ans de prison.

Pour échapper aux trente ans de taule, Piper plaide coupable et écope de quinze mois, elle est emprisonnée a Danbury.

Un récit sur le milieu carcéral avec des règles strictes, des hiérarchies bien rodées entre les prisonnières mais ce qu'il m'a le plus étonnée, c'est qu'il n'y a aucune violence dans ce roman mais plutôt une entraide, une fraternité entre toutes ses femmes de tout horizon.

Piper va essayer de se fondre dans le moule, en travaillant comme électricienne puis aux espaces verts. Puis va courir des dizaines et des dizaines de kilomètres pour évacuer la tension.

J'ai adoré ce roman et surtout la façon dont Piper Kerman dépeint le milieu carcéral, ce monde de brutalité, d'humiliation, de solitude et de peur avec autant de douceur et d'apaisement.

Tag(s) : #Mes lectures 2015, #Contemporain, #Piper Kerman