Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Trente-six chandelles de Marie-Sabine Roger

Trente-six chandelles

Marie-Sabine Roger

Editions du Rouergue

278 pages

Allongé dans son lit en costume de deuil, ce 15 février, à l'heure de son anniversaire, Mortimer Decime attend sagement la mort car, depuis son arrière grand-père, tous les hommes de sa famille sont décédés à onze heures du martin, le jour de leurs 36 ans. La poisse serait-elle héréditaire, comme les oreilles décollées? Y a-t-il un gène de la scoumoune? Un chromosome du manque de pot? Que faire de sa vie, quand le chemin semble tout tracé à cause d'une malédiction familiale? Entre la saga tragique et hilarante des Decime, quelques personnages singuliers et attendrissants, une crêperie ambulante et une fille qui pleure sur un banc, on suit un Mortimer finalement résigné au pire. Mais qui sait si le Destin et l'Amour, qui n'en sont pas à une blague près, en ont réellement terminé avec lui ?

Je suis le petit fils, d'un irlandais cardiaque qui portait un prénom de dessin animé, je vais surement mourir d'un infarctus aussi, ma mère est en prison et j'ai tué mon père. Ca va on ne peut mieux

Mon avis : J'ai été très étonnée de voir que Marie-Sabine Roger avait écrit autant de livres et que je n'avais rien lu de cette auteur. J'ai croisé et lu "Trente-six chandelles" et je me suis régalée.

Ce livre c'est l'histoire d'une malédiction familiale. Aujourd'hui on est le 15 février, jour des 36 ans de Mortimer Decime, le jeune homme a mis ses papiers à jour, son plus beau coustume et il attend 11 h, l'heure où il est sensé mourir. Depuis des générations, tous les hommes de la famille meurent le jour de leur 36 ans à 11 h.

D'ailleurs c'est presque devenu une tradition car tous les prénoms de garçons de la famille commencent par "mort" et ceux des filles par "vie". Pour conjurer cette fatalité, ils ont profité du chamboulement de la guerre pour supprimer les accents sur leur nom de famille. Décimé et devenu Decime.

Extrait :

""Décimé", pour une famille dans laquelle tous les mâles rendaient leur brassard à mi-course, ça sonnait comme un pléonasme."

Donc Mortimer s'allonge vers le 10 h 30 dans son canapé pour attendre la mort mais c'est sans compter l'arrivée de la tornade Paquita qui vient lui rendre visite. La jeune femme se demande bien ce qu'il peut faire dans cet accoutrement, de questions en réponses, Morty s'endort. Quelle n'est pas sa surprise quand il se réveille en sursaut à 11 h 05 !!!

A travers un humour assez caustique, Mortimer va nous raconter tous ses drames familiaux car il faut dire que les hommes de la famille sont souvent mort de manière assez cocasse.

J'ai ri !!! le récit est loufoque et drôle à souhait, je me suis amusée de ces destins tragiques. Des personnages atypiques et hauts en couleur comme Paquita et son mari Nassardine, l'histoire est invraisemblable et rocambolesque mais j'adore ce côté décalé.

Tag(s) : #Mes lectures 2014, #Contemporain, #Marie-Sabine Roger