Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La liste de mes envies de Grégoire Delacourt

La liste de mes envies

Grégoire Delacourt

Editions France Loisirs

186 pages

Jocelyne, dite Jo, rêvait d’être styliste à Paris. Elle est mercière à Arras. Elle aime les jolies silhouettes mais n’a pas tout à fait la taille mannequin. Elle aime les livres et écrit un blog de dentellières. Sa mère lui manque et toutes les six minutes son père, malade, oublie sa vie. Elle attendait le prince charmant et c’est Jocelyn, dit Jo, qui s’est présenté. Ils ont eu deux enfants, perdu un ange, et ce deuil a déréglé les choses entre eux. Jo (le mari) est devenu cruel et Jo (l’épouse) a courbé l’échine. Elle est restée. Son amour et sa patience ont eu raison de la méchanceté. Jusqu’au jour où, grâce aux voisines, les jolies jumelles de Coiff’Esthétique, 18.547.301€ lui tombent dessus. Ce jour-là, elle gagne beaucoup. Peut-être.

Mon avis : La liste de mes envies par ci, la liste de mes envies par là, j'ai entendu parler de ce livre toute l'année dernière et à l'occasion de la sortie du film, je me suis dit : allez pourquoi pas. En plus je ne m'attendais à rien car je n'avais lu aucun billet de la blogo et je ne savais même pas de quoi parlait le livre. (Je dois bien être la seule)

Toute jeune, Jocelyne attendait le prince charmant mais c'est Jocelyn qu'elle trouva. Deux enfants plus tard, elle est mercière à Arras. Bien campée dans sa petite vie bien rangée et sans grande surprise, elle doute de l'amour, de la vie et a rapidement appris à courber le dos.

Dans ses doutes, sa seule distraction c'est son amitié avec les jumelles coiffeuses qu'elle retrouve au café pour discuter, rire... La grande folie des jumelles jouer au loto, devenir riche et mener la grande vie. Elles arrivent même un jour à faire jouer Jo et c'est un chèque de 18.847.301 euro qui lui tombe sur le coin du nez.

Va suivre une véritable introspection avec des remises en questions, des réflexions faites de désirs, de désillusions et la liste de ses envies. Tout doucement un gouffre s'ouvre à ses pieds.

Un moment sympathique mais je ne pense pas que j'en aurais lu des pages et des pages, c'est un peu larmoyant à mon goût. Même si j'ai plusieurs fois eu envie de baffer Jocelyne, on ne peut qu'éprouver une certaine empathie car c'est un personnage très touchant.

J'ai adoré les jumelles et leur côté folle et excentrique, elles croquent la vie à pleines dents, en comparaison Jo fait fade, triste et un peu soupe au lait.

Voilà, je ne fais pas partie des supers fans du livre mais par contre si vous trouvez un jour un chèque de 18.547.301 euro dans votre chaussure, je veux bien le prendre surtout si cela vous angoisse ...

Je ne retiendrais qu'une phrase dans ce livre : "L'argent ne fait pas l'amour"

Tag(s) : #Mes lectures 2014, #Contemporain, #Grégoire Delacourt