Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un vent de cendres de Sandrine Collette

Un vent de cendres

Sandrine Collette

Editions Denoël

255 pages

Des années plus tôt, un accident l'a défiguré. Depuis, il vit reclus dans sa grande maison. Jusqu'au jour où surgit Camille...
Malo a un mauvais pressentiment. Depuis leur arrivée au domaine de Vaux pour faire les vendanges, Octave, le maître des lieux, regarde sa sœur Camille d'un œil insistant. Le jeune homme voudrait quitter l'endroit au plus vite, partir loin de cette angoisse qui ne le lâche plus.
Camille trouve ses inquiétudes ridicules, mais Malo n'en démord pas. L'étrange fascination d'Octave pour Camille, pour ses cheveux d'un blond presque blanc, le met mal à l'aise. Camille, elle, oscille entre attirance et répulsion envers cet homme autrefois séduisant, au visage lacéré par une vieille blessure.
Ils se disputent et, le troisième jour, Malo n'est plus là. Personne ne semble s'en soucier, hormis Camille qui veut retrouver son frère à tout prix.
Mais leur reste-t-il une chance de sortir vivants de ce domaine, ou le piège est-il déjà refermé ?

Un avis : Cela faisait plusieurs fois que je voyais passer le nom de Sandrine Collette et quand l'occasion s'est présentée de pouvoir découvrir cette auteur avec "Un vent de cendres", je ne me suis pas fait prier. Pour résumer mon sentiment premier ! cette lecture fût pour moi une véritable douche froide.

Andréas, Octave et Laure sont dans la même voiture, insouciants et ivres de liberté Andréas roule à tombeau ouvert quand le camion d'en face perd son chargement de barres de métal. C'est l'accident, Laure est décapitée, les deux hommes s'en réchappent d'extrême justesse.

Des années plus tard, Octave et Andréas vivent reclus dans un domaine vinicole. C'est l'heure des vendanges, les saisonniers arrivent. Quand Camille rentre sur le domaine, les deux hommes restent pétrifiés, Laure est revenue.

Les tensions commencent à monter, Malo le frère de Camille ne voit pas d'un bon oeil l'attirance que semble éprouver Octave "le balafré" envers sa soeur. Au cours d'une dispute assez violente, Malo disparaît.

Après un départ tonitruant , un peu trop peut-être, j'ai eu l'impression de monter à 130 km/heure pour piler et retomber à 50. Le choc est rude. Un style trop descriptif, des longueurs qui ne font pas avancer l'intrigue même le mystère qui entoure les deux hommes n'a pas su attiser ma curiosité : que fait Andréa reclus dans la villa tandis qu'Octave administre le domaine ?

Un point positif, j'ai bien aimé me promener dans les vignes, la cueillette, le chais et l'ambiance festive des fins de journée.

Un roman noir, glauque qui démarre sur les chapeaux de roue et qui s'éteint comme un feu de paille. Malgré une fin surprenante et terrible, je n'en garderai pas un très bon souvenir.

Tag(s) : #Mes lectures 2014, #Thriller, #Sandrine Collette