Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'été des lucioles de Gilles Paris

L'été des lucioles

Gilles Paris

Editions Héloïse D'Ormesson

220 pages

" J’ai deux mamans et un papa qui ne veut pas grandir. " Ainsi commence l’histoire de Victor, qui vient d’arriver dans la villégiature familiale du Cap-Martin. Cet été caniculaire s’annonce sous le signe de l’étrange avec une invasion de lucioles, des pluies sèches et des orages aussi soudains que violents. Du haut de ses neuf ans, Victor a quelques certitudes. C’est parce que François n’ouvre pas son courrier qui s’amoncelle dans un placard que ses parents ne vivent plus ensemble. C’est parce que Claire et Pilar adorent regarder des mélos tout en mangeant du pop-corn qu’elles sont heureuses ensemble. Et c’est parce que les adultes n’aiment pas descendre les poubelles au local peint en vert qu’il a rencontré son meilleur ami Gaspard. Pourtant, de nombreuses questions restent sans réponse. Pourquoi François refuse-t-il de grandir ? Pourquoi Alicia, son aînée, fugue-t-elle sans arrêt ? Qui était Félicité, la sœur de son père dont on ne parle jamais ? Sur l’étroit chemin des douaniers qui surplombe la côte et relie Cap-Martin à Monaco, Victor rencontrera deux jumeaux, Tom et Nathan, qui lui ouvriront les portes d’un monde imaginaire et feront émerger des secrets de famille trop longtemps ensevelis. Gilles Paris brosse les portraits de personnages attachants – une ado nonchalante, une maman libraire, un père-enfant – et décrit avec tendresse l’univers poétique du petit Victor. Un roman d’apprentissage sensible et drôle.

Mon avis : Pour son troisième roman, on retrouve Gilles Paris et ses thèmes de prédiction : l'enfance, la famille, les relations parents-enfants avec au centre toujours un petit garçon curieux qui se pose des questions sur les relations, la vie ....

Victor part en vacances comme chaque année à Rocque-brune, Cap-martin. Claire, sa maman, libraire s'est séparée de son papa, fatiguée d'un mari qui refuse de grandir. Elle vit maintenant avec Pila, une artiste peintre.

D'instinct curieux, Victor se demande pourquoi son père refuse de venir en vacances dans la résidence que sa soeur lui a légué à sa mort. Cet été là, il va faire connaissance de la baronne qui va lui raconter sa tante Félicité et rencontrer les jumeaux Nathan et Tom sur le chemin des douaniers.

Un livre un peu magique sur les souvenirs d'enfance, l'adolescence, les relations entre frère et soeur et l'homosexualité. Victor est au centre du roman et nous raconte sa soeur, son père, sa mère, sa deuxième maman, les copains et surtout la belle Justine ....

Un roman drôle, sentimental, riche en émotion pour le jeune garçon et un été inoubliable où les lucioles sont revenues pour changer sa vie à jamais. J'ai beaucoup aimé le personnage de Pila, son côté bohème, un peu mystique et sa peur horrible des papillons.

Une lecture assez sympathique, dommage mais j'ai trouvé que le roman traînait un peu en longueur dans la dernière partie et je n'ai pas vraiment aimé la fin, un peu trop à l'eau de rose à mon goût.

Tag(s) : #Mes lectures 2014, #Contemporain, #Gilles Paris