Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mémé goes to Hollywood de Nadine Monfils

Mémé goes to Hollywood

Nadine Monfils

Editions Belfond

228 pages

Attention, Mémé Cornemuse est de retour ! Au programme : un road movie en baraque à frites puis en cargo, des préparations culinaires fantaisistes, voire mortelles... et, au bout du tunnel, une rencontre avec Jean-Claude Van Damme himself. Enfin, peut-être. Mémé Cornemuse a décidé d'aller rencontrer son Dieu : Jean-Claude Van Damme. Comme il tourne à Hollywood, il faut qu'elle trouve du pognon sans bosser. Elle s'inscrit donc à l'émission de Jacques Pradouille, Adoptez-moi. Objectif : arnaquer la famille d'accueil, des bourgeois qui rêvent d'une mamy confitures pour leurs mouflets. En deux temps, trois mouvements, Mémé se casse avec leurs économies et une camionnette aménagée en baraque à frites, direction le port du Havre, où elle se fait embaucher comme cuisinière sur un cargo. Mais ses talents culinaires déciment les marins, et les survivants préfèrent la débarquer sur une plage de la mer du Nord, où elle apprend avec indignation le kidnapping de JCVD. Les ravisseurs n'ont qu'à bien se tenir, Mémé a la pantoufle tueuse, ça va saigner !

Un grand merci "aux éditions Belfond"

Mon avis : C'est le retour de "Mémé Cornemuse" des grands jours. Si vous connaissez le personnage, vous saurez que ce n'est pas la grand-mère idéale : obsédée sexuelle, complètement siphonnée, la gâchette facile et une légère tendance à la mégalomanie. Je me suis encore bien amusée avec ce personnage déjantée de Nadine Monfils.

A l'issue d'un "Talk Show", Mémé Cornemuse est adoptée pour un couple de bourgeois qui pense enfin avoir trouv la grand-mère idéale pour ses enfants. La petite Clémence déchante vite quand elle lui dit que Cendrillon est une véritable pétasse, déguisée en bonbonnière. Mais mémé ne tarde pas à s'ennuyer ferme, elle pique la camionnette de la famille, la transforme en baraque à frites et part pour Hollywood pour épouser Jean-Claude Van-Hamme, le seul, l'unique amour de sa vie.

J'ai mis une bonne centaine de pages pour rentrer dans le livre ... étonnant pourtant j'adhère vraiment au personnage, son côté loufoque, déjantée mais là elle m'ennuyait. Puis l'arrivée d'autres personnages dynamise un peu le livre et j'ai dévorée littéralement les derniers chapitres. Je me suis régalée.

Un véritable road movie burlesque, rocambolesque, certaines réparties de notre mémé sont dantesques. Je pense aussi que l'on peut penser que ce livre est vraiment débile et passer à côté, soit on aime, soit on déteste. Personnellement j'aime cet humour et le côté décalé et irréel de cette histoire.

Un polar humoristique facile à lire, on se laisse porter par la plume de Nadine Monfils et si finalement notre mémé tombait "in love" d'un autre ...

Je ne pouvais pas terminer sans mettre deux ou trois phrases du livre :

- C'est de Victor Hugo. Tu connais pas. Un poète qui à créé sa marque de fringues avec Boss.

- Faut pas vivre le cul entre deux chaises, ça donne des courbatures au cerveau.

- Là, elle l'attacha à un anneau rouillé rivé dans le mur en béton avant d'enlever sa culotte XXXL que tu peux faire un tipi avec.

31/15

Mémé goes to Hollywood de Nadine Monfils
Tag(s) : #Mes lectures 2014, #Thriller, #Nadine Monfils