Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le bal des poignards Tome 2 : le couteau de Ravaillac de Juliette Benzoni

Le bal des poignards Tome 2 : le couteau de Ravaillac

Juliette Benzoni

Editions Plon

430 pages

En dépit des lourdes menaces qui pèsent sur son union avec Lorenza, Thomas de Courcy n'a aucune intention de renoncer à la jeune femme. Leur mariage donne lieu à une belle fête à peine troublée par l'ordre donné au marié par le roi - un piège ? - de le rejoindre immédiatement... Et, dans les bras fougueux de Thomas, passionnément épris, Lorenza, émerveillée, découvre enfin l'amour.
Après quelques jours de bonheur absolu, le couple doit, hélas, revenir à la réalité. La guerre est sur le point d'éclater. Henri IV s'apprête à la faire pour les beaux yeux de sa passion du moment, la jeune Charlotte de Montmorency que son mari, Condé, a emmenée aux Pays-Bas.
Trois gentilshommes - dont Thomas ! - ont pour mission d'enlever la gente dame avant que les troupes françaises n'attaquent Bruxelles. A Paris, on prépare le couronnement de Marie de Médicis auquel le roi a consenti malgré les sombres pressentiments qu'il suscite : un étrange homme roux, vêtu de vert, que Lorenza a croisé, erre déjà en ville...
Le lendemain du sacre de sa femme, Henri IV est assassiné. Le couteau de Ravaillac, en ôtant la vie au souverain, a-t-il détruit aussi le bonheur de Lorenza et de Thomas ?

Mon avis : Voici donc la suite de "Le bal des poignard Tome 1 : La dague au lys rouge", il me tardait vraiment de lire la suite des aventures de Lorenza car je m'étais régalée avec ce premier tome. Il n'en fut pas de même pour celui ci car je me suis quand même passablement ennuyée.

On est à la cour d'Henri IV quelques jours avant son assassinat par Ravaillac, Lorenza doit épouser Thomas de Courcy malgré les menaces de mort qui pèsent sur son mariage. Au lendemain de son union Thomas est envoyé en mission par le roi chez le prince de Condé mais celui disparaît.

Un tome où l'éminence de l'assassinat du roi et les complicités prennent le pas sur les aventures de Lorenza. La multitude des personnages et le récit parfois confus ont eu raison de mon attention.

Malgré une écriture toujours aussi agréable, ce roman manque de rythme et d'action et d'aventure. C'est souvent assez long, il ne se passe pas grand chose. Dommage cet ultime tome souffre vraiment d'une manque de rebondissement et d'une fin sans grande surprise.

Tag(s) : #Mes lectures 2014, #Juliette Benzoni, #Historique