Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'écorchée de Donato Carrisi

L'écorchée

Donato Carrisi

Editions Calman-Levy

430 pages

Avez-vous jamais eu envie de disparaître ? On a tous ressenti un jour ou l’autre l’envie de disparaître. De fuir le plus loin possible. De tout laisser derrière soi. Mais il y en a pour qui cette sensation n’est pas que passagère. Elle les obsède, les dévore, les engloutit. Ces individus se volatilisent corps et bien. Nul ne sait pourquoi. Nul ne sait où. Et bientôt, tout le monde les oublie. Ou presque. Chaque fois que Mila Vasquez entre dans « Les Limbes », le bureau des personnes disparues aux murs tapissés de leurs portraits, leurs yeux se braquent sur elle. Elle les garde toujours à l’esprit, elle, l’enquêtrice qui porte dans sa chair les marques des ténèbres, comme autant de fleurs rouge sang. Peut-être est-ce pour cela, d’ailleurs, qu’elle excelle dans son domaine. Peut-être est-ce pour cela, aussi, que sept ans après s’être mesurée au Chuchoteur, elle refuse d’éprouver la moindre émotion. Et si, soudain, ces disparus réapparaissaient pour tuer ? Comme le ressac, les ténèbres recrachent d’abord les indices d’une existence passée. Puis les êtres. À première vue ils semblent identiques, mais dans l’intervalle, le mal les a transformés. Où étaient-ils pendant tout ce temps ? Pourquoi sont-ils revenus ? Pour arrêter cette armée des ombres, Mila devra échafauder une hypothèse convaincante, solide, rationnelle. Une hypothèse du mal. Mais pour la mettre à l’épreuve, il lui faudra à son tour basculer dans l’abîme.

Merci aux Editions Calmann-Levy, j'ai pu lire ce livre en avant première grâce à la page Facebook de l'auteur Donato Carrisi.

Mon avis : Oh mon dieu, j'avais hâte de retrouver Mila et quoi de plus explicite qu'une phrase du livre pour la décrire : "C'est de l'obscurité que je viens, c'est à l'obscurité que de temps en temps je dois retourner".

7 ans ont passé depuis l'affaire du "Chuchoteur", Mila en gardera des traces toute sa vie. Maintenant, elle n'est plus sur le terrain et refuse d'y être, elle fait partie du bureau des "Limbes", elle enquête en toute discrétion, sur les disparitions dans un bureau relégué au sous sol, tapissé de tous les portraits des disparus. Une antre sombre et éloignée.

Quand les mystérieux disparus reviennent au monde pour se venger et que les cadavres s'accumulent , c'est tout naturellement que l'on fait appel à la jeune femme.

Mila hésite à se jeter à corps perdu dans une nouvelle chasse car au fil des ans, elle s'est créé une carapace pour affronter ses ténèbres ; pourtant une force irrésistible la pousse à côtoyer cette noirceur où elle aime tant se perdre.

Nous retrouvons une Mila bouleversante et toujours à la limite de l'autodestruction et qui combat toujours ses démons. J'adore ce personnage en proie à d'incessantes tortures, elle fait la connaissance d'un flic paria, Simon Berish, mis au placard pour une ancienne affaire. Les deux affaires vont se croiser et ensemble ils vont tenter de retrouver cette armée des ombres et son prédicateur.

Chaque cadavre renvoie à d'autres cadavres, une véritable manipulation se met en place et nos deux héros deviennent vite des marionnettes entre les mains de leur hiérarchie.

J'ai tout simplement adoré, j'ai suivi Mila dans sa quête, dans ses tourments en compagnie de Berish et de son chien Hitch. J'ai tourné inlassablement les pages de ce livre prise dans l'engrenage de l'enquête.

Un thriller noir, on ne peut pas dire que l'action est omniprésente mais tout au long du livre une sensation constante d'étouffement, de noirceur en partie due à Mila. Je me suis même demandé parfois si les personnages évoluaient le jour ou la nuit tant le mot ténèbres est présent dans le livre.

Un dernier chapitre qui m'a pris aux tripes avec une dernière phrase : Alice leva sa petite main pour le saluer. En retour le SDF sourit .

Une phrase a retenu mon attention :

- "Le troisième œil pour regarder le monde, celui qui pousse entre les deux autres après qu'on a accouché".

13/25

L'écorchée de Donato Carrisi
Tag(s) : #Mes lectures 2013, #Thriller, #Donato Carrisi